Danone souhaite tripler les ventes de produits d’origine végétale

 dans Actualité, Économie, Entreprises / Start Up

Danone est l’un des premiers fournisseurs mondiaux de produits laitiers et s’oriente depuis longtemps vers des alternatives sans animaux et à base de plantes. La société a maintenant annoncé son intention de tripler ses ventes de produits d’origine végétale d’ici 2025.

Le fort potentiel de croissance du marché des produits à base de plantes accélère la disponibilité des boissons et yaourts sans produits laitiers. Selon Danone, l’entreprise a pour objectif d’augmenter ses ventes de produits à base de plantes de 1,7 milliard d’euros à environ 5 milliards d’euros.

En collaboration avec d’autres entreprises d’aliments d’origine végétale, Danone a récemment fondé le groupe de pression Plant-Based Foods of Canada pour représenter les intérêts du secteur des aliments d’origine végétale au Canada. Par ailleurs, le fabricant d’Activia et de Volvic a annoncé lors d’un séminaire investisseurs à Londres qu’il vise des économies de 1 milliard d’euros d’ici 2020.

« Compte tenu de l’environnement de plus en plus volatil, nous sommes très satisfaits de la meilleure résistance de notre modèle opérationnel et nous obtenons de bons résultats. Face aux défis à court terme, y compris dans le secteur de la nutrition de la petite enfance en Chine, le chemin vers 2020 ne sera pas linéaire. Nous continuerons de renforcer et d’accélérer notre modèle d’affaires tout au long de 2019 et de 2020 afin d’atteindre nos objectifs, de réaliser une croissance constante du BPA et de créer une valeur durable pour nos actionnaires. » – Cécile Cabanis pour Danone.

Lancement de l’association Aliments d’origine végétale du Canada (Plant-Based Foods of Canada).

La PBFC est la plus récente division de Produits alimentaires et de consommation du Canada, la plus grande association commerciale du pays représentant les fabricants d’aliments, de boissons et de biens de consommation, et elle jouit d’une base de soutien impressionnante. Daiya Foods, Danone, Earth’s Own Foods, GreenSpace Brands, Pinnacle Foods et The Field Roast Company sont parmi les membres fondateurs de la PBFC.

Le groupe de l’industrie appuiera les intérêts réglementaires et commerciaux des entreprises canadiennes d’aliments d’origine végétale qui travaillent à produire et à commercialiser des versions végétariennes et végétaliennes de produits traditionnels à base de protéines animales. En fin de compte, l’objectif est d’offrir aux consommateurs des choix d’aliments végétaliens qui correspondent le mieux aux tendances contemporaines.

Compte tenu de la croissance récente et de la popularité des protéines végétales dans le pays, la formation de l’association arrive à point nommé. Plus tôt cette année, le gouvernement canadien a même annoncé un investissement de 150 millions de dollars dans l’industrie des protéines végétales du pays.

La demande mondiale de yaourts sans produits laitiers augmentera d’environ 5% par an

Selon l’institut d’études de marché Euromonitor, la demande de produits laitiers conventionnels stagne. Dans le même temps, Future Market Insight indique que la demande mondiale de yaourts sans produits laitiers augmentera d’environ 5% par an, au moins jusqu’en 2017. Comme le rapporte l’entreprise de médias Bloomberg, Danone s’est rendu compte que le véganisme est passé d’un régime de niche à un mouvement dominant.

Le groupe français Danone représente environ 17 % du marché du yaourt, avec une part de 83 milliards de dollars US. En plus d’Activia et d’Actimel, Danone est propriétaire du producteur végétalien d’aliments et de boissons WhiteWave Foods depuis 2016. L’entreprise, que Danone a rachetée pour environ 10 milliards de dollars, a été le premier pas stratégique de Danone vers le véganisme. Francisco Camacho, Vice-Président Exécutif de la Division Produits Laitiers et Plantes de Danone, déclare que le marché du yaourt sans produits laitiers aux Etats-Unis est en croissance de 50% par an.

Danone et ses marques de produits alternatifs d’origine 100% végétale.

En Europe, Danone est déjà très présent sur le marché des produits sans produits laitiers grâce à sa filiale Alpro. Alpro est leader sur le marché européen des produits laitiers végétaliens avec une part de marché de plus de 40%. Elle offre des produits d’origine végétale similaires au lait. Il s’agit notamment de yaourts sans produits laitiers à base de soja, d’amandes, de noix de coco, de riz, d’avoine et de noisettes. De plus en plus d’entreprises décident d’entrer sur le marché végétalien et la concurrence sur le marché des yaourts à base de plantes augmente.

Le nombre croissant de végétaliens permet à des entreprises comme Alpro de croître chaque année. En Grande-Bretagne, le nombre de végétaliens s’est multiplié entre 2006 et 2016. En 2016, il y avait environ un demi-million de végétaliens au Royaume-Uni, 3 fois plus qu’en 2006. Le nombre croissant de personnes qui mènent une vie plus saine ou qui veulent se comporter de manière plus éthique envers l’environnement et les animaux suscite l’intérêt pour les yaourts sans produits laitiers.

Voir aussi notre article sur les fromages véganes français

Article et traduction par Hélène Modrzejewski pour l’association Vegan France Interpro

Sources : Vegeconomist 1 / Vegeconomist 2 / Livekindly

Vous aimerez aussi

Tapez ce que vous recherchez et appuyez sur la touche Entrée