Nours Tattoo, le salon de tatouage végane de Carquefou

Artistes tatoueurs, Nours et Peko ont récemment abordé une transition dans leur activité. Ils ont choisi d’utiliser du matériel et des soins en adéquation avec leurs convictions. Rencontre avec un « shop tattoo » pas comme les autres.

Qui est « Nours Tattoo » et depuis combien de temps êtes-vous artistes tatoueurs ?

Nours Tattoo est un salon situé à Carquefou (à côté de Nantes) composé de Pekopeko qui tatoue depuis 2016, et de moi-même, Nours, tatoueur depuis 2013. Nous travaillons en couple et sommes spécialisés dans des univers liés à la pop culture, tout particulièrement les mangas, la culture geek, le kawaii et le hentai. Nous touchons néanmoins à tout et tatouons également des pièces plus traditionnelles et / ou graphiques.

Comment est né votre salon ? Avez-vous toujours été indépendants ?

Nours Tattoo est né du besoin de travailler ensemble avec ma femme dans un univers qui était vraiment le nôtre. J’ai tatoué par le passé dans d’autres boutiques mais cela ne collait jamais à 100% à ma vision du tatouage et à la direction dans laquelle je voulais exercer cet art. Du coup avec ce shop on a vraiment réalisé un rêve et prenons un plaisir immense à partager notre petit monde avec nos clients quî n’hésitent pas à venir de très loin parfois pour passer sous nos aiguilles (des gens sont déjà venus des quatre coins de la France ainsi que de Suisse et de Belgique).

 

Chez Nours Tattoo, c’est ambiance rétro-gaming, kawaii et Otaku.

 

Vous êtes spécialiste « Otaku », que cela signifie t’il ?

Otaku est un terme généraliste pour définir une personne qui passe une partie de son temps à lire et regarder des mangas, jeux vidéos, etc.. et c’est désormais très employé pour décrire une personne addict à toute cette culture nipponne 🙂

Pourquoi avez-vous abordé une transition « VEGAN » dans le choix du matériel et produits pour le salon ? Est-ce les clients qui vous l’ont demandé ?

Avant d’être un shop « vegan » on m’avait déjà posé quelques questions par rapport au matériel utilisé mais la volonté de rendre le shop complètement végane dans la gamme de produits utilisés sur votre peau vient de notre changement de lifestyle en étant devenus véganes nous-mêmes. C’était une évolution logique qui s’est imposée d’elle-même.

Je crois que nous sommes devenus véganes aux alentours de juin/juillet 2017 suite notamment au rôle important qu’a joué le documentaire Netflix « What the health » et par la suite les vidéos de Chaînons Manquants traitant des œufs et du lait (et comment ils sont produits surtout et dans quelles conditions). Le documentaire « Des abeilles et des hommes » aussi. Tous ces documentaires ont marqué en nous un changement, une impossibilité de revenir en arrière. S’arrêter de consommer de produits provenant de l’exploitation animale c’est comme si on avait ouvert nos cœurs au passage (pour ne pas citer l’excellent titre Earthlings 2 de Res Turner, rappeur engagé et végane).

La transition fut à la fois radicale (de carniste à végane quasiment instantanément) mais douce et facile grâce aux recettes de Lloyd Lang (toujours sur YouTube). Le fait d’organiser notre vie en faisant attention à ce que l’on consomme et en partageant les connaissances et idées de ce nouveau mode de vie a donné un sens plus profond à notre existence et notre travail, je le pense sincèrement.

Comment avez-vous trouvé les alternatives véganes pour le tatouage ?

Beaucoup de recherches sur internet mais avant tout et surtout grâce à l’aide précieuse d’Anrijs Straume, artiste dark realist situé à Liverpool qui a été d’une gentillesse infinie et m’a extrêmement bien conseillé, étant lui-même et sa femme (Monami Frost) véganes et ayant une vraie démarche humaine et éthique dans son travail.

Un aperçu du matériel de tatouage végane utilisé par Nours Tattoo.

Vos clients viennent préférablement chez vous grâce à ce changement VEGAN ? Comment l’abordez-vous avec votre clientèle ?

Tout dépend de la clientèle mais c’est sur que savoir que nos encres, savons, crèmes de soin et même papier et liquide transfert sont véganes a poussé une nouvelle clientèle à prendre contact avec nous. Concernant la communication nous le disons : nous ne forçons personne à devenir végane mais partageons certains liens et pétitions sur la page Facebook, des photos  de notre alimentation ou découvertes de spots où acheter de la nourriture végétalienne dans nos story Instagram.

En gros nous ne tatouerons pas une tranche de bœuf sur un client mais n’allons pas non plus taper sur la gueule de ceux n’ayant pas fait leur transition ou refusant même de la faire. Néanmoins nous nous ferons un plaisir de renseigner ceux qui le désirent, et nous avons déjà eu des retours positifs liés à cette manière de communiquer avec notre clientèle (des personnes étant devenue véganes ou en transition)

Vous êtes basés à Carquefou en Bretagne, connaissez-vous d’autres initiatives VEGAN près de chez vous ?

Dans le tatouage non mais nous avons le CNPA (collectif nantais pour les animaux) qui est assez actif à Nantes, Totum et Tree House qui sont des restaurants véganes (et Tree House sert aussi d’épicerie) et Eddy Kaiser, artiste végane dont une partie des recettes du dernier album sont reversées à une association de protection des animaux.

Tatouages par Peko.
Tatouages par Nours.

Pour en savoir plus, consultez la page Facebook de Nours Tattoo.

https://www.facebook.com/nourstattoo

 

Propos recueillis par Hélène Modrzejewski pour Vegan France.