annuaire vegan france

Comment être végane et garder ses amis non-véganes.

Article par Maria Mooney du site TheVeganWoman.com le 31 aout 2014, Traduction française par Cécile pour Vegan-france.fr, 2014.



Quatre astuces qui vous aideront à garder vos relations avec vos amis et proches non-véganes.
Certains pourront penser que le plus difficile en devenant végane est le changement de mode de vie et d'habitudes alimentaires que quelqu'un entreprend pour éviter la cruauté envers les animaux. Mais avec toutes les alternatives et ressources disponibles aujourd'hui, vous pourriez être surpris d'apprendre que le vrai challenge qu'affrontent les véganes est en fait d'essayer de préserver les relations établies avec des amis et proches non-véganes, et de gérer la peine à les voir soutenir la cruauté envers les animaux.

 

 

La difficulté du véganisme ce n'est pas toujours uniquement de changer ses habitudes, mais de réaliser que probablement la plupart de vos proches resterons volontairement sourds à la réalité des animaux d'exploitation.

 

Que faire lorsque vos amis ou famille ne sont pas intéressés par les conséquences de leur consommation d'animaux ? Comment réagir quand ils refusent d'en apprendre plus sur la manière dont les animaux sont traités à des fins de divertissement, et pourtant qu'ils emmènent leurs enfants au cirque, ou montent à dos d'éléphant durant leurs vacances en Thaïlande ? Comment conserver les relations importantes quand vos proches ne montrent pas de compassion ou peut-être même vous moquent d'avoir choisi de vivre comme vous vivez ? Que faire quand vous souffrez en pensant aux conséquences de leurs choix ?

Voici ci-dessous quatre astuces pour garder ses relations avec sa famille et ses amis non-véganes :

Guider par l'exemple

J'ai fait changer plus de personnes vers le véganisme (ou pour un régime à base de végétaux du moins) que je ne peux compter, simplement en étant l'exemple vivant des bénéfices du véganisme, ou en montrant comme la vie végane peut être appréciable. Parfois, je n'ai même pas besoin de dire autre chose que la phrase déclarative « je suis végane » quand quelqu'un me demande pourquoi ma peau est rayonnante ou comment je garde la forme.

Les exemples de véganes : nous sommes disponibles en différentes formes et tailles.
En étant une végane éthique et inébranlable en gardant mes convictions si attentivement, tout en étant aussi capable d'apprécier des activités sociales de grand public comme les sorties au restaurant, les barbecues et fêtes, tout ceci a aussi inspiré de nombreuses autres personnes à explorer le monde du véganisme éthique et des droits des animaux. Tous les moyens sont bons !

 

Ne prêchez pas

Souvenez-vous, le véganisme concerne la non-violence et la compassion, et nous devons essayer au mieux d'exercer notre compassion envers nos amis humains autant qu'envers nos amis animaux non-humains. Utiliser l'offensive met généralement les gens sur la défensive, et au final le résultat peut être une concentration sur la défense de ses choix au lieu d'écouter ce que vous avez à dire. Invitez vos amis ou vos proches à essayer de super restaurants véganes ou recevez-les pour essayer un délicieux repas végane que vous aurez préparé. Le résultat visé est de diriger les autres vers une vie basée sur le végétal, alors marchez doucement et parlez gentiment tout en éduquant, et en lançant le débat du véganisme. On n'attrape pas les mouches avec du vinaigre mais avec du miel (mieux encore avec du sirop d'érable!).

 

Bien souvent défendre les animaux n'est ni drôle ni facile.

 

Laissez le véganisme en dehors de certaines relations

Si vous voulez garder certaines relations, il vous faudra peut-être simplement faire connaître votre position puis laisser votre véganisme à la porte en échangeant avec certaines personnes. Essayez peut-être de faire avec eux des activités qui ne tournent pas autour de la nourriture ou d'un potentiel conflit ou débat. Ce n'est peut-être pas idéal, mais certaines relations doivent juste être traitées avec des pincettes si vous tenez à elles. Si vous n'y tenez pas, alors sayonara !

Souvenez-vous que vous n'êtes pas né(e) végane

Je sais que c'est dur d'y repenser, mais il fut un temps où vous n'étiez pas végane. Et si vous avez été végane dès votre naissance, remerciez vos parents pour avoir été les pionniers de ce mode de vie, et considérez-vous chanceux. Nous avançons tous sur notre propre chemin de vie, et certains pourraient se préoccuper un peu tard du fait que le véganisme dans notre société moderne soit la seule vie éthique. On ne peut ni pousser ni tirer ni forcer les autres à se joindre au mouvement végane, mais nous pouvons éduquer paisiblement et montrer l'exemple dans l'espoir que leur temps viendra.

"Que la force végane soit avec vous !"

Article par Maria Mooney. Traduction française par Cécile.

 

Lire un autre article sur le sujet de la vie en société quant on est végane :
Montrer l'exemple végane en société

 

 

 

Article original

http://www.theveganwoman.com/vegan-hold-onto-non-vegan-friends/
Voir l'article