ALF – Animal Liberation Front

 dans

Fiction

Catégorie : Films et documentaires


Description

ALF ("Front de Libération Animale") est un film français de 2012, écrit et réalisé par Jérôme Lescure.
Il s'agit d'un film choral : l'histoire suit plusieurs personnages aux parcours entremêlés. On apprend, lorsque le film commence, que des chiens destinés à la vivisection ont été libérés par un commando armé, et la trame principale est celle de l'interrogatoire de Franck Kovick (Alexandre Laigner), qui subit la pression psychologique du capitaine Chartier (Jean-Pierre Loustau). Cette trame est entrecoupée de flash-backs, montrant Franck et ses complices pendant la préparation de leur action.
Le film est entrecoupé d'images d'archives d'animaux maltraités par des humains, dans des conditions très variées (expérimentation animale, corrida, abattoirs, pêche industrielle, dépeçage pour la fourrure...), ce qui lui a valu un avertissement à l'attention des spectateurs sensibles.
Le film ne tient pas de discours sur la légitimité d'une action de militantisme écologique, ni ne tient d'argumentaire sur l'intérêt ou non de l'exploitation animale (du point de vue de l'alimentation ou de l'expérimentation scientifique). Ainsi, le thème principalement exploré est celui de la désobéissance civile, et le film suit le parcours de désobéissants tenaillés par l'angoisse de leur action.
A.L.F. est, en ce sens, un film politique : si la scène de la libération des chiens n'est pas montrée, pour des raisons de budget, le film s'en trouve encore plus focalisé sur les humains, permettant de ce fait de s'identifier aux militants. Les producteurs ont d'ailleurs précisé qu'il s'agissait de l'intention de départ, car il existait déjà pléthore de films montrant directement la souffrance des animaux, mais peu permettant de s'identifier aux humains se sentant concernés par cette souffrance.



Information complémentaire


Retour

Recent Posts

Tapez ce que vous recherchez et appuyez sur la touche Entrée