Contre l’exploitation animale – un argument pour les droits fondamentaux de tous les êtres sensibles

de Valéry Giroux

Tous les êtres humains sont égaux devant la loi. Tous ont des droits fondamentaux qui les protègent contre la torture, la mise à mort et l’asservissement. Tous jouissent du statut juridique de personne, par opposition à celui de simple chose susceptible d’être appropriée. Cela vaut pour les membres de l’espèce Homo sapiens sans exception, mais pour aucun autre animal. Une telle discrimination est-elle juste ?