Refarm'd

Refarm’d pour la transition des éleveurs

Quand on discute avec des éleveurs, on se rend compte que de plus en plus de personnes souhaitent stopper cette production mortifère mais n’ont pas toujours les outils pour amorcer la transition (vers quoi ?) et encore moins les finances. Je parle d’expérience car au sein de mes activités à la Pondation de Félicie, nous recevons des appels téléphoniques nombreux d’éleveurs qui nous demandent des solutions pour ne pas envoyer les animaux à l’abattoir. Parfois même, ils commencent leurs activités et au bout de la première année d’exercice n’ont pas à coeur d’envoyer des être sentients à la mort. Nous les redirigeons régulièrement vers des structures qui peuvent les accompagner.

Logo Refarm'd

Refarm’d l’entreprise qui transforme les élevages laitiers en atelier de transformation de boissons végétales

Refarm’d, entreprise sociale et solidaire fondée par Géraldine Starke et basée en Grande-Bretagne accompagne les transitions des exploitations agricoles sur plusieurs axes. Au démarrage, l’éleveur qui souhaite faire appel à cette aide s’engage à ne plus exploiter les animaux et faire de son élevage, un sanctuaire pour maintenir les animaux sur site pour les accompagner tout au long de leurs vies dans un cadre connu et bienveillant, avec des professionnels qui peuvent comprendre et gérer leurs soins. Celui-ci n’est pas financé par des dons mais une partie des bénéfices de la vente de la nouvelle production, proposé par Refarm’d, participe à l’entretien de ce sanctuaire.

Boisson végétale issue de la collaboration avec Refarm'd

 

Refarm’d accompagne la transition des éleveurs

En contrepartie, Refarm’d leurs propose un business plan et des outils basés sur la transformation de ressources végétales locales en boisson végétale. L’équipe de Refarm’d se charge de trouver les ressources et le matériel professionnel pour effectuer la transformation. Ils se déplacent pour trouver un lieu dédié sur la ferme et réalise la désinfection des lieux pour accueillir cette nouvelle production. Ensuite, ils proposent un plan de distribution des boissons végétales basé sur la mise en relation entre le producteur et les clients via une application mobile.

App Mobile Refarm'd

Où trouver les boissons végétales issues de ce projet ?

Malheureusement, pour le moment, les initiatives sont portées en Grande-Bretagne et en Suisse. En effet, Refarm’d assure une certaine cohérence en tentant de réaliser une distribution en circuit court et ultra local. En France, deux initiatives ont vu le jour mais sont mises à mal par la crise sanitaire du Covid 19. Quand nous en saurons plus, nous ne manquerons pas de vous informer. Vous pouvez, dès à présent, manifester votre intérêt pour un tel projet en France en répondant à un questionnaire en ligne. Ainsi, vous transmettez des données positives pour appuyer une étude de marché et convaincre le maximum d’éleveurs que le projet est viable et pérenne. Pour participer, en savoir plus.

Découvrez l’histoire de la Ferme Bradley Nook sur le site internet de Refarm’d.

« Nous avons été invités à rejoindre Refarm’d grâce à la publicité que cette transition a reçue et nous avons été impressionnés par le concept car il ne condamne pas les agriculteurs mais leur permet de gagner leur vie tout en pouvant changer progressivement leur routine quotidienne, la gestion de leurs terres et leur attitude envers les animaux, l’agriculture et eux-mêmes.

Le fait de participer au projet Refarm’d complète ce que nous prévoyons de faire dans le reste de la ferme : produire des aliments qui n’ont causé de tort à personne et laisser plus de place à la nature. » – Jay Wilde, ferme Bradley Nook (Royaume-Uni).

De quoi mettre un peu plus d’éthique, de militantisme économique et douceur végétale dans son café. Je ne sais pas vous mais moi, j’ai hâte.

Crédit photo : Refarm’d

Facebook
Twitter
LinkedIn
Découvrez aussi