CONCOURS FACEBOOK // Gagnez le sac KONG, le premier sac à dos végane de Jean Louis Mahé – Haute Maroquinerie certifié par PETA.

Comment çà marche ?

1) Likez la photo du concours sur la page Facebook de @veganfrance

2) Likez la page Facebook de @bagsjeanlouismahe et @veganfrance

3) Commentez et identifiez un(e) ami(e)

4) Croisez les doigts !

Lancement :  le 14 février 2019

Résultat : le 25 février 2019

 

RÈGLEMENT DU JEU

Jeu concours gratuit sans obligation d’achat, organisé par Vegan France et Jean Louis Mahé valable du 14 février 2019 au 24 février 2019. 

Dotations :

Conditions de participation :

Ce jeu est ouvert à toute personne physique majeure résidant dans l’Union Européenne.

La participation au jeu implique pour tout participant l’acceptation entière et sans réserve du présent règlement. Le non-respect dudit règlement entraîne l’annulation automatique de la participation et de l’attribution éventuelle de gratifications.

Modalités de participation : 

Le jeu est accessible 24h sur 24 sur Internet.

Mécanique du jeu : Pour participer au tirage au sort il est nécessaire de s’abonner aux deux pages FACEBOOK de @bagsjeanlouismahe et @veganfrance. Il faut également commenter la publication sur la page du jeu concours en citant (identifiant) une personne pour lui suggérer de participer au jeu concours. Une participation par personne.

Sélection du gagnant et acheminement du lot :

Le gagnant sera désigné par tirage au sort le 25 février 2019.
Le gagnant sera désigné après vérification de son éligibilité au gain de la dotation le concernant.
Le participant désigné sera contacté par message privé sur Facebook ou tout autre moyen qu’il ou elle aurait communiqué. Le gagnant sera annoncé sur la publication du jeu concours.

Si un participant ne se manifeste pas dans la semaine suivant l’envoi de ce courrier électronique, il sera considéré comme ayant renoncé à son lot et le lot restera la propriété de l’Organisateur. Une adresse postale valide est nécessaire pour la réception des lots. L’Organisateur ne pourra être tenu pour responsable de l’envoi des dotations à une adresse inexacte du fait de la négligence du gagnant lorsque les lots doivent être envoyés.

En savoir plus sur JEAN LOUIS MAHÉ

L’avocat et sénateur végétalien du New Jersey, Cory Booker, a récemment annoncé sa candidature à la présidence des États-Unis de 2020. Booker, qui serait le premier président végétalien si sa campagne était couronnée de succès, a présenté par exemple l’an dernier un projet de loi pour tenter de réduire le nombre d’expériences menées sur les singes. Son engagement personnel en faveur du respect de tous les animaux s’incarne dans ses différentes prises de paroles et publications sur les réseaux sociaux.

Végétarien depuis 20 ans, Booker a récemment adopté un mode de vie végétalien et utilise régulièrement son fil Twitter pour promouvoir le véganisme.

En 2017, Booker a également annoncé le projet de loi sur la justice environnementale, qui renforce la protection des communautés de couleur, des communautés à faible revenu et des communautés autochtones.

Résultat de recherche d'images pour "cory booker vegan"

Cory Booker et le musicien végane Moby.

La conscience végétalienne grandit.

Dans un discours sur le véganisme au VegFest, Booker a dit : « La conscience végétalienne grandit dans notre pays et tous ces gens, quel que soit leur régime, deviennent plus conscients de l’environnement, conscients de la justice pour les animaux, contre la cruauté envers les animaux, conscients de leur santé. »

Ce candidat incarne un progrès manifeste des mentalités des hommes politiques sur la question animale aux États-Unis. Pendant ce temps en France… le ministre de la transition écologique et solidaire François de Rugy publie une photo d’entrecôte de bœuf en réaction à l’opération « lundi vert ». La prise de conscience de nos élus pourrait-elle venir grâce à ce nouveau candidat et futur président  ? (Voir également notre article sur Bill Clinton, ancien président américain devenu végétalien en 2010)

Extrait de l’interview de Cory Booker sur VegNews

VegNews : Compte tenu de ce qui est raisonnablement réaliste, qu’aimeriez-vous accomplir sur le plan législatif pour les animaux et le véganisme ?
Cory Booker:  Il y a des intérêts corporatifs très puissants qui essaient de lutter contre ce changement, alors que nous, Américains, ne voulons pas nous engager dans des activités qui n’appuient pas nos idées fondamentales de justice et de liberté. Donc, sur le plan législatif, je veux continuer à faire partie d’un mouvement de gens qui luttent contre les intérêts des entreprises qui minent le bien public et le bien-être public. Je vais donc continuer d’appuyer les projets de loi qui portent sur la santé publique, par exemple de l’administration de tous ces antibiotiques aux animaux qui menacent littéralement la sécurité des Américains.

Je crois que les Américains se soucient de la cruauté envers les animaux, et c’est pourquoi vous êtes témoin de mouvements publics pour arrêter la mise en cage des porcs, ce qui est nuisible et viole nos valeurs collectives en tant que pays. Je pense que le pouvoir des entreprises ne devrait pas étouffer la concurrence. C’est pour ça que je me suis levé. Et nous ne devrions pas essayer de nuire aux industries – que ce soit l’industrie du lait aux amandes par l’industrie laitière, ou bien Veganaise ou Just Mayo qui ont été attaquées par l’industrie des œufs parce qu’elle n’aime pas la concurrence. Ils ne devraient pas avoir le droit de miner cela. Il y a donc beaucoup d’appui bipartite pour les projets de loi sur le bien-être des animaux, y compris certaines mesures législatives que je dois adopter pour limiter les combats d’animaux. L’interdiction des tests de produits chimiques sur les animaux vivants est une grande victoire que j’ai pu remporter par-delà les lignes de parti. Je pense donc qu’il y a beaucoup de mesures législatives que nous pourrions adopter pour empêcher que le pouvoir des entreprises ne règne sur le pouvoir des individus.  Il y a un élan pour faire ce qu’il faut sur le plan législatif, et je continuerai de faire partie d’un leadership qui se bat pour ces choses et qui fait en sorte qu’elles se concrétisent.

Booker affiche également du contenu « pro-vegan » sur son Instagram, devant une communauté de plus de 588 000 personnes. Il a sous-titré la photo ci-dessous : « Si nous voulons transmettre un monde sain et durable à la prochaine génération, nous devons avoir commencé hier. Aujourd’hui, il n’est pas trop tard. »

View this post on Instagram

Via @risingtidena⠀ ⠀ We need to do everything we can to make sure this #tenyearchallenge is not the reality of our planet in 2029. ⠀ ⠀ If we want to pass on a sustainable healthy world to the next generation, we need to have started yesterday. Today's not too late. #GreenNewDeal. We must have compelling, inspiring, igniting goals. Let's get it started.

A post shared by Cory Booker (@corybooker) on

 

Article original :https://www.plantbasednews.org/post/vegan-senator-cory-booker-run-for-president-2020

Article et traduction par Hélène Modrzejewski pour l’association Vegan France

La cuisine végane est aujourd’hui à la mode dans de nombreux pays. C’est notamment le cas en Espagne et plus particulièrement à Barcelone, où le nombre de restaurants véganes a beaucoup augmenté ces 10 dernières années. La ville est certes connue pour ses lieux culturels, mais aussi pour sa gastronomie. Nous allons partager dans cet article 4 super adresses où vous pourrez vous régalez sans produit d’origine animale au menu !

1 – BarCeloneta Sangria Bar

Le premier restaurant est le Sangria Bar, qui est un endroit fabuleux pour se détendre avec ses proches ou avec ses amis. C’est un bar-restaurant qui se trouve près de la plage et qui vous propose de la sangria avec des fruits frais, ainsi qu’une carte végane proposant notamment des « veggie tapas » ainsi qu’un burger végane à couper le souffle ! Les desserts sont également délicieux, en particulier le « Brawnie » qui est une copie du brownie classique, mais cette fois à base de figues.

Adresse : Carrer de Sevilla, 70

2 – Cat Bar

Le second restaurant se nomme le Cat Bar, et est réputé pour avoir le meilleur burger végane de la capitale catalane.  Tout est fait maison, servi avec des légumes frais. L’établissement se situe au cœur du quartier gothique, un des quartiers les plus prisés de Barcelone. Le bar dispose également de nombreuses bières artisanales qui seront idéales pour accompagner votre burger et vous rafraîchir après une belle journée sous le soleil espagnole.

Adresse : Carrer de la Bòria, 17

3 – Flax & Kale

Le troisième restaurant possède une carte 100 % végétarienne à grande tendance végane. Les spécialités de la maison sont les burgers ainsi que les tacos. Les jus de fruits naturels sont également succulents et seront une très bonne opportunité pour faire le plein de vitamines. L’équipe du restaurant est très professionnelle et sympathique toujours à votre disposition pour vous conseiller selon votre régime alimentaire.

Adresse : Carrer dels Tallers, 74b

4 – Maoz

Le quatrième restaurant est idéal si vous avez un budget plus limité. La cuisine est saine, végétale et propose notamment de délicieux falafels ainsi que des frites fait maison. Le restaurant possède un buffet de légumes diverses et variés qui seront parfaits pour accompagner votre menu. Situé près de la célèbre avenue « Las Ramblas », le restaurant est petit et discret. Mais c’est probablement le meilleur rapport qualité-prix dans le centre de Barcelone pour manger végane. Si vous êtes végane, pensez-vous à le préciser à votre arrivée car certains sandwichs peuvent être seulement végétariens. Pas d’inquiétude pour cela car l’équipe est tout simplement adorable !

Adresse : Carrer de Ferran, 13.

——-

Article par Thibaut et Quentin (Blog MerciVegan) pour l’association Vegan France.

La marque française JAROD-π a été créée en 2017 par deux sœurs, Morgane et Roxane, en réponse aux besoins d’une mode durable sans avoir à renoncer au style. Le nom de la marque incarne cet engagement car Jarod-π est le composé de 5 lettres qui signifient : Justice Animal Rights Or Disappearance. Vegan France s’est entretenu avec Morgane à l’occasion de sa prochaine participation à la Vegan Fashion Week qui se déroulera dans quelques jours à Los Angeles.

Que pourriez-vous nous dire sur votre parcours professionnel et sur ce challenge de développer des vêtements véganes et éthiques ?

Initialement j’étais végétarienne. À partir de 2016 ma sœur, Roxane, et moi-même avons opéré un vrai changement, en n’achetant plus de cuir et de laine par exemple. Nous nous sommes progressivement posé les bonnes questions, celles qui trouvaient un écho à nos valeurs. Parmi celles-ci il y avait ce désir de voir des vêtements correspondant à notre éthique. C’est ainsi qu’en 2017 Roxane et moi-même avons créé Jarod Pi en tant qu’entreprise, avec le mot d’ordre suivant : vêtements en série limitée, chaque pièce est numérotée (afin de lutter contre la surproduction), sans matière animale, confectionnés en circuit court, avec des matières premières issues de l’Union européenne!

Le nom lui-même a une signification importante à nos yeux. « Jarod », en plus de sa signification : Justice Animal Rights Or Disappearance il est également le nom d’un chat que nous avons sauvé il y a des années. Quant au terme « Pi »,  la constante d’Archimède témoigne de l’importance de l’équilibre, de la réflexion et de l’harmonie sur ce que nous entreprenons.

Le perfecto MIA de JAROD-π : Coton biologique + Polyester + Polyuréthane recyclé des déchets des océans / waterproof

 

Avez-vous rencontré des problèmes dans la mise en place de votre circuit de confection?

Plutôt oui, surtout lorsque vous recherchez des usines et des artisans au sein même de l’Union Européenne. Beaucoup d’entre eux ont des exigences quantitatives que nous ne pouvions pas nous permettre éthiquement. J’ai pour ma part effectué beaucoup de recherches sur Internet, ainsi que sur plusieurs déplacements et salons. C’est ainsi que nous avons réussi à mettre sur pied toute notre logistique actuelle. Aujourd’hui nous travaillons principalement avec des prestataires français, polonais, italiens et suisses. Cela demande, bien évidemment, une grande rigueur organisationnelle, mais la traçabilité de nos vêtements est excellente, vu que leur confection ne dépasse pas les frontières de l’Europe. Ainsi, l’un de nos articles (un perfecto) est constitué d’un revêtement textile 100% recyclé!

Cette organisation bien particulière n’est pas un hasard, elle répond en toute logique à notre philosophie: consommer moins mais mieux.

Morgane, co-fondatrice de JAROD-π

Arrivez-vous actuellement à vivre de votre activité?

Pas encore, il faut en général trois ans à un entrepreneur quel qu’il soit pour constater les premières retombées commerciales. Je suis confiante en l’avenir car je crois en ces valeurs et je ne doute pas que de plus en plus de personnes y adhèrent. C’est pourquoi je privilégie les circuits courts et les séries limitées, de ce fait je peux aisément aller rendre visite aux prestataires avec lesquels je travaille. Cela me permet de contrôler la qualité des usines, le bien être des employés ainsi que la qualité et les certification des produits, les coûts.

Quels sont vos projets pour l’avenir de Jarod-π ?

Dans un premier temps ce serait d’étoffer la marque bien sûr, en proposant de nouvelles gammes de vêtements, toujours en éditions limitées  et numérotées. Nous allons prochainement lancer une collection pour hommes. Je suis très enthousiaste pour la suite des événements. Nous avons aussi l’opportunité incroyable de participer à la toute première Vegan Fashion Week dans quelques jours. Nous serons présents pour marquer notre engagement pour un futur plus responsable.

Résultat de recherche d'images pour "jarod pi"

Découvrir la marque via  l’Annuaire Végane : Jarod Pi

 

Article par Sylvain Bernière pour l’association Vegan France.

France écotours, tour-opérateur durable certifié, spécialiste de l’écotourisme en France, annonce le lancement en France et à l’international d’une nouvelle offre destinée au public végane et à ceux qui s’intéressent à ce mode alimentaire et de vie.

Acteur du tourisme durable depuis plus de 12 ans en Allemagne, en France et à l’international, France écotours est certifié « TourCert » (CSR for tourism) depuis 2010 et est membre de l’association allemande du tourisme durable « forum anders reisen ».

Pourquoi proposer des voyages véganes ?

Le véganisme fait de plus en plus d’adeptes en France, au point où il est évoqué un « rattrapage » du pays par rapport à l’Angleterre ou à l’Allemagne. Signes de ce décollage : le « veggie town » de Paris ou encore l’explosion du nombre d’adhérents de l’Association Végétarienne de France : de 500 en 2008 à… 5000 en 2016. A noter aussi dans cette mouvance la 1ère certification cette année d’un domaine en  agriculture biocyclique végétalienne et le développement de toute une filière économique liée au véganisme.  » – Yasmine Haun, directrice de France écotours.

Yasmine Haun, directrice de France écotours et à l’origine de la création des séjours véganes

Des séjours ouverts à tous avec des programmes originaux

Au travers de leurs séjours véganes France écotours souhaite faire découvrir les régions françaises sous un autre angle et aller à la rencontre de ceux – commerçants, cultivateurs bio et acteurs engagés, entrepreneurs, restaurateurs… qui « font » le véganisme en France.
Ces séjours sont ouverts à tous, y compris aux familles et aux non-véganes. Les véganes goûtent naturellement le confort d‘un séjour en accord avec leur mode de vie et les non-véganes ont l‘occasion d’échanger, de découvrir de nouvelles saveurs et aliments ou tout simplement de profiter d‘un programme original en se faisant du bien !

Extrait des séjours véganes proposés par France écotours (copie du site internet)

Déclinaison du plaisir végane en Bretagne, Aude, Alsace et à Paris

France écotours propose actuellement des séjours allant d’une durée de 3 jours (atelier cuisine dans l’Aude) à une semaine (séjour en Bretagne). Mis à part un court séjour dans l’Aude (en individuel), tous sont accompagnés par un guide trilingue.

Les thématiques sont variées : découverte de la « ceinture dorée » et des algues en Finistère, vin, biodynamie & culture à Colmar, cours de cuisine et usage des plantes sauvages en Pays cathare et city trip original à Paris et Versailles. Le point fort de ces séjours véganes est naturellement la gastronomie. Loin d’être « triste », la cuisine végétalienne adapte merveilleusement les produits du terroir et certaines traditions culinaires de nos régions ou d’ailleurs. Les repas inclus (demi-pension ou pension complète) sont naturellement bio et végétaliens.

Nos séjours font la part belle aux rencontres (cultivateurs, associations, cuisiniers passionnés), à la mobilité douce (vélo, transports en commun) et à la découverte d’une région au riche patrimoine naturel et culturel. – Katell Nicoux, co-responsable des séjours véganes France écotours.

Contacts séjours véganes :

Katell Nicoux & Yasmine Haun
info@france-ecotours.com

Site web séjours véganes : https://www.france-ecotours.com/fr/sejours-vegans.html

 

Article par Hélène Modrzejewski pour l’association Vegan France.

Tapez ce que vous recherchez et appuyez sur la touche Entrée