Vous êtes nombreux à vendre des produits en ligne et donc à être confrontés aux problématiques de la logistique (livraison & stockage). De plus, dans la démarche éco-responsable en commun avec la démarche végane les solutions écologiques en logistique peuvent vous intéresser. C’est pourquoi nous vous proposons dans ce nouveau webinar l’intervention d’un spécialiste de la logistique verte, monsieur Julien Urbain de la société Greenlog basée à Angers.

Webinaire : La logistique e-commerce et la logistique verte avec Greenlog

Prenez note, cela se passera le 28/11/19 à 14h devant votre ordinateur.

Le programme :

Intervenant : Julien Urbain, logisticien et fondateur de la société Greenlog.

Inscriptions en ligne sur HelloAsso : https://www.helloasso.com/associations/vegan-france/evenements/billetterie-webinar-2-la-logistique-pour-le-e-commerce-avec-greenlog

L’inscription est gratuite pour les adhérents, un CODE PROMO vous sera communiqué dans la newsletter du mois de novembre ou sur simple demande.

Un petit rappel des prochains webinaires :

Mardi 14 janvier 2020 – Décryptage des chiffres de l’économie végane et prévisions 2020 avec Florence Dusseaux, Vegg2Food / Vegan France

Jeudi 20 février 2020 – Présentation des aides aux porteurs de projets véganes de la banque LA NEF avec Anne Legrall, expert financier.

Mardi 24 mars 2020 – Présentation de la plateforme Vegan-Place.com, un outil pour votre business avec Tristan Balozian, expert e-commerce.

N’hésitez pas à nous proposer des thématiques que vous souhaitez aborder : ces webinaires sont faits pour vous.

Basée dans la Somme, la société Graine de Choc a su revaloriser une légumineuse oubliée aux propriétés précieuses. La féverole, la spécialité des recettes de Graine de Choc, se révèle être une aide pâtissière végane tout à fait hors du commun. Voici l’histoire de Béatrice Maire, fondatrice de la marque et chocolatière.

La naissance de Graine de Choc

En septembre 2017, Béatrice Maire, chef d’entreprise et chocolatière autodidacte découvre la féverole sur le stand de la coopérative Agora lors d’une manifestation agricole. Après quelques échanges avec un des responsables, elle repart avec 5 kg de graines dans l’idée de les cuisiner.

La féverole est une légumineuse cultivée en France. Cette culture a connu ses heures de gloire dans les années 2000 – 2010 lorsqu’elle était exportée en Egypte pour la consommation humaine. En France, cette légumineuse n’est utilisée que pour l’alimentation animale. Hors depuis quelques années le commerce avec l’Egypte est quasiment réduit à néant, ce qui entraîne la disparition de cette culture faute de déboucher en alimentation humaine.

La féverole, une légumineuse oubliée.

La féverole, une légumineuse oubliée.

Après une première dégustation sous forme de purée salée, Béatrice associe la féverole avec du sucre et une pointe de vanille. Elle obtient une « tartinade » très onctueuse, au goût proche de la crème de marron, qu’elle appelle « crème de féveroles ».

Puis vint ensuite l’idée de l’associer avec du chocolat, Béatrice obtient alors un prémisse de pâte à tartiner : le Tartimouss ! était né. Suivi alors quelques mois de travail afin d’obtenir cette texture onctueuse et légèrement mousseuse, caractéristique de cette pâte à tartiner.

Le développement des premières meringues à base de féverole

Le succès de Tartimouss! dès le début de sa commercialisation a conforté Béatrice Maire dans l’idée d’aller plus loin avec cette graine incroyable.

« J’ai au fur et à mesure des jours, découvert les propriétés techniques et fonctionnelles des féveroles, j’ai essayé, raté, recommencé, innové, inventé, encore raté, ré-essayé, etc… Jusqu’au jour où: « wahou ! ça mousse ! Je vais faire des meringues ! Le plus dur aura été de trouver comment faire mousser de manière régulière la féverole, puis ensuite réussir à stabiliser ce foisonnement pendant la cuisson. » – Béatrice Maire, fondatrice de la société Graine de Choc.

 

Béatrice Maire, fondatrice de Graine de Choc.

Béatrice Maire, fondatrice de Graine de Choc.

Le cahier des charges de Béatrice était strict : pas d’additifs, pas d’ingrédients ultra-transformés ou autres poudres chimiques, et pas d’ingrédients venus de l’autre bout du monde. Aujourd’hui c’est un défi relevé, les Croq’Mouss! Ces « meringues » sont composées de 69% de féveroles, de 29% de sucre et d’un peu de citron.

Graine de choc choisi la féverole locale pour offrir un produit éco-responsable.

Béatrice a contractualisé directement avec 5 agriculteurs de sa région. Les cultures sont conduites en agriculture biologiques et respectent un cahier des charges strict. Après la moisson, les agriculteurs livrent Graine de Choc directement, à tour de rôle.

La féverole a divers intérêts écologiques. La féverole capte l’azote de l’air, et sait le « digérer » pour le rendre utilisable. Ainsi, elle n’a pas besoin d’engrais pour pousser. Mais en plus, elle fait bénéficier les autres cultures de cet engrais naturel. Le rendement du blé cultivé juste derrière la féverole, ainsi que sa teneur en protéines, seront multipliés par 5 tout naturellement. Les agriculteurs réduisent donc leur apport d’engrais de synthèse grâce à la féverole, ce qui limite les gaz à effet de serre. Et cerise sur le gâteau: la féverole est une plante mellifère !

Mais alors, pourquoi a-t-on arrêté cette culture si elle est si bénéfique ? Hé bien simplement parce que ses rendements sont très aléatoires et qu’en plus en France il n’y avait pas de déboucher rémunérateur. Béatrice a décidé d’acheter les récoltes de ses producteurs partenaires 1,5 fois le prix du marché, pour les encourager à utiliser les vertus agronomiques de la féverole.

Les meringues véganes de la société Graine de Choc

Les meringues véganes de la société Graine de Choc

Les perspectives de Graine de Choc dans 5 ans…

Après la mise au point de la meringue, la prochaine étape dès 2020, sera la mise au point d’une gamme apéritive d’une part, et d’un substitut d’œuf 100% naturel, à base de féveroles. Le but est de permettre aussi bien au consommateur chez lui, qu’aux professionnels des métiers de bouche, d’avoir une préparation rapide et naturelle pour reproduire aussi bien une mayonnaise, qu’un clafoutis, une crème pâtissière ou des boulettes pour le repas.

« Il est important de travailler avec des produits locaux à faible impact environnemental et de se passer un peu des produits importés tels dérivés de coco, ainsi que des produits ultra-transformés. » – Béatrice Maire, fondatrice de la société Graine de Choc.

Des meringues certifiées véganes

Pour consolider son innovation, Béatrice Maire a reçu le soutien actif de l’organisme de certification EVE VEGAN. Ce label international d’origine française en charge du contrôle de la conformité des produits véganes n’hésite pas à offrir sa certification aux jeunes entrepreneurs qui inventent des solutions véganes à fort impact. Ce label sera à coup sûr un coup de pouce pour Graine de Choc, notamment auprès des distributeurs français et étranger attentifs à proposer des produits certifiés et approuvés. Vous pouvez donc retrouver toute la gamme végane certifiée sur le catalogue du label EVE VEGAN.

Aidez Graine de Choc a grandir

Graine de Choc c’est aussi un projet de financement sur la plateforme Miimosa. Vous êtes séduit par des meringues végétales ?  Alors réalisez des pré-commandes sur la page Miimosa de Graine de Choc et soutenez activement son développement.

https://www.miimosa.com/fr/projects/des-meringues-vegetales-a-base-de-feveroles-locales

Le site web de Graine de Choc

Dans le cadre du Salon Natexpo qui se tiendra les 20, 21 et 22 octobre prochains, la Fédération Natexbio en association avec Vegan France Interpro vous invite à assister à la Mini-Conférence Natexbio  sur le marché végane qui se tiendra Hall 7 – Allée F Stand 70.

Le marché « VEGAN » est en pleine expansion et de plus en plus de points vente, bio ou traditionnels, en proposent. Deux personnalités de l’association des PME véganes en aborderont divers aspects devant permettre de mieux appréhender les attentes des consommateurs, de comprendre les enjeux et d’être informé des possibilités de certification.

Intervenants : Hélène Modrejewski et Florence Dusseaux de Vegan France Interpro.

Date : Le mardi 22 octobre de 14H à 15H.

Accès à la conférence réservé aux visiteurs de Natexpo.

Demandez votre badge gratuit.

https://www.eventbrite.fr/e/inscription-le-marche-vegan-72496690553

Spécialiste des compléments alimentaires véganes et biologiques, la société allemande Vegavero se lance aujourd’hui sur le marché français dans l’objectif de satisfaire la demande grandissante en compléments sains et sans origine animale. Rencontre avec Federico, le responsable France de la société.

Vous êtes le responsable France de la société allemande Vegavero, pouvez-vous nous présenter son activité et l’objet de son développement en France.

Vegavero est une entreprise allemande basée à Berlin qui offre une gamme de plus de 100 produits dans toute l’Europe. Avec l’Allemagne, la France est l’un de nos marchés les plus importants. Parmi nos compléments, vous trouverez une gamme 100% BIO, une gamme sportive, une gamme d’essentiels et une gamme de produits complexes issus de formules uniques.

L’histoire de Vegavero a commencée il y a environ cinq ans. Cette marque a été créée afin de répondre aux exigences spécifiques des véganes, des végétariens, mais aussi du reste du public à la recherche de compléments alimentaires de qualité, développés en respectant l’environnement. Les fondateurs de Vegavero ont décidé de fonder cette entreprise parce qu’en tant que véganes, ils ont éprouvé des difficultés à trouver des compléments alimentaires qui leurs convenaient. En effet, pendant plusieurs années le marché a été caractérisé par des produits standards, contenant très souvent des additifs artificiels comme le stéarate de magnésium, dans la majorité des cas non végane. Avec notre philosophie et nos produits, nous voulons aller contre cette tendance, en particulier en France où le mouvement végane s’étend de manière exponentielle.
Plus précisément, notre objectif est de satisfaire les besoins des français qui aiment suivre un mode de vie sain, qui sont véganes ou végétariens ou qui aiment simplement faire attention à leur santé et à leur alimentation. Nous pensons que nos matières premières soigneusement sélectionnées, nos formulations uniques, nos contrôles de qualité rigoureux, nos produits d’origine végétale et notre équipe d’experts répondent aux exigences des consommateurs français, qui font particulièrement attention à la qualité des ingrédients et qui aiment obtenir des informations claires et précises.

Frederico, responsable France de la société allemande Vegavero

Federico, responsable France de la société allemande Vegavero

Pourquoi la société a-t-elle opté pour une orientation 100% végétale dès le départ ?

Nous avons choisi une orientation vers le 100% végétal parce que nous pensons que c’est le seul moyen d’implémenter notre philosophie focalisée sur la santé et sur un mode de vie sain dans les produits que nous développons. Dans l’élaboration de nos compléments, nous faisons également attention au respect de la nature et de l’environnement. Ces points-là sont pour nous fondamentaux, car nous sommes particulièrement sensibles à des thématiques telles que la santé, l’application d’un mode de vie sain, le développement durable et le sport. Mais avant toute chose, notre amour pour les animaux nous a naturellement dirigés vers cette orientation, il nous semblait inconcevable de tester nos produits sur les animaux ou d’inclure des ingrédients d’origine animale dans nos produits. De plus, s’orienter vers le végétal permet de réduire notre impact sur l’environnement, ce qui est un autre aspect primordial pour nous. Tout cela se traduit dans le développement de produits 100% véganes, sans aucun additif.

Quelles sont aujourd’hui les difficultés de développer végétal et en avez-vous rencontré ?

Les difficultés de développer des produits d’origine complètement végétale sont multiples, et dans la majorité des cas elles sont liées aux ingrédients et à la concurrence. Par exemple, une des difficultés que nous affrontons régulièrement concerne la recherche d’ingrédients de qualité. Plus précisément, il est compliqué de trouver des fournisseurs de matières premières qui agissent en faveur de l’écologie, qui soient respectueux de l’environnement et membres du commerce équitable. Il est très important pour nous que la filière de production soit transparente de A à Z, et cela n’est pas toujours facile.

Nous rencontrons aussi des difficultés logistiques en raison de la qualité des produits que nous exigeons. En effet, chaque pays recèle de trésors et de producteurs correspondant à nos valeurs, il est donc parfois compliqué de trouver la perle rare et d’en faire une réalité. Par exemple, notre Fenugrec Bio vient de France, notre Matcha Bio du Japon et notre vitamine K2 d’Italie. Sur le même principe, des difficultés s’appliquent dans la recherche de matières premières d’origine biologique. Nous sommes parfois contraints de renoncer à développer un produit tout simplement parce que la version bio de la matière première n’existe pas. Enfin, il peut s’avérer périlleux de trouver des ingrédients véganes, comme dans le cas de notre collagène végétal (Choindrotin Collagen). En général, dans la mesure du possible, nous essayons toujours de végétaliser les produits qui sont généralement d’origine animale.

Quel type de distribution envisagez-vous pour les produits ?

Chez Vegavero, tous les processus sont internalisés (acquisition de matières premières, production) sauf pour la logistique. Sur ce point-là, nous travaillons avec deux partenaires : Amazon.fr et DHL, qui nous aident avec les livraisons de nos produits. Ces derniers peuvent être commandés sur Amazon et sur notre site vegavero.com. Pour l’instant nous sommes donc un pur e-commerce, caractérisé par une haute attention au client et par notre volonté de développer des vraies relations humaines avec toutes nos parties prenantes. De plus, nous cherchons de plus en plus à collaborer avec des naturopathes et d’autres figures professionnelles spécialisées, afin que nos clients puissent recevoir l’avis direct d’un expert et acheter nos compléments sans passer par internet. Notre objectif est donc celui d’avoir une approche la plus directe possible avec nos clients.

L'équipe Vegavero

L’équipe Vegavero

Quelles différences existent entre le marché végane allemand et français ?

Bien que frontalières, la France et l’Allemagne regorgent de différences culturelles qui influencent les décisions de nos clients. En France, l’accent est mis sur les produits améliorant la digestion (comme nos probiotiques bio), l’énergie (tels que notre Maca Bio et notre Tribulus Terrestris) et les produits issus de l’agriculture biologique en général (par exemple, notre Spiruline Bio). Bien que les deux marchés s’avèrent particulièrement exigeants, la France se caractérise par la richesse d’informations que détiennent nos clients avant d’effectuer leur achat. Les français sont très informés et curieux vis-à-vis de nos nouveautés et de nos produits en général. Les allemands sont plus intéressés par des produits standard de qualité mais plus basiques, tels que notre MSM ou notre Magnésium. En somme, les deux pays sont peuplés de clients désireux de qualité, la différence principale résidant dans les catégories de produits qui les séduisent le plus.

Quel type de consommateur sera séduit par votre offre et où sera-t-elle disponible ?

Nos clients nous choisissent en fonction de besoins précis et en raison de leur mode de vie. En effet, nous sommes capables de répondre à des besoins spécifiques aux sportifs avec notre gamme sport, aux femmes (avec notre complément pour soulager les effets secondaires de la ménopause par exemple), aux personnes âgées (ayant besoin d’un compléments pour leurs tendons par exemple), aux voyageurs préférant un spray de vitamine B12 dans leur sac à dos plutôt que des gélules, et la liste s’allonge de jour en jour, nous essayons de nous adapter à un maximum de personnes.De façon plus générale, les consommateurs nous choisissent en raison de nos valeurs et pour accommoder leur mode de vie sain. Bien évidemment, cela inclus les personnes véganes et végétariennes, mais aussi les clients soucieux de la qualité des produits qu’ils achètent et de l’environnement.

Quant à notre offre, un de nos objectifs futurs est celui d’être plus concrètement présents sur le territoire français. C’est pourquoi nous sommes à la recherche de partenaires tels que des pharmacies ou des boutiques spécialisés qui souhaiteraient collaborer avec une entreprise comme la nôtre.

Visitez la fiche de Vegavero sur l’annuaire végane

Tapez ce que vous recherchez et appuyez sur la touche Entrée