État des lieux : La certification vegan dans le monde

A l’heure actuelle la certification végane n’est ni obligatoire, ni encadrée par la loi. Par conséquent les entreprises ont le droit d’exploiter et créer leur propre pictogramme « VEGAN » pour leurs supports de vente. L’utilisation de l’allégation et termes vegan / végane n’étant pas réglementée, celle-ci peut donner lieu à des abus de langage et à de la publicité mensongère sans recours judiciaire pour les consommateurs abusés.

Les consommateurs doivent donc pour le moment apprendre à reconnaître les logos qui ont une valeur de contrôle (labels) et ceux qui n’ont qu’une valeur de communication (pictogramme). Les associations et entreprises qui proposent la certification travaillent à influencer positivement la réglementation européenne, en espérant qu’avec le développement des produits éthiques une législation incluant des contrôles avant et après la certification se concrétiseront.

Les 17 labels officiels internationaux

La certification des produits véganes est un service proposé par des organismes associatifs ou privés principalement basés en Europe mais aussi aux États-Unis, Canada, Japon ou bien Nouvelle-Zélande pour le plus récent. Ces organismes représentent les seuls experts crédibles en position de statuer sur la conformité des produits, en cela ils sont considérés comme « officiels » et indépendants. Ils représentent une valeur supérieure au simple pictogramme d’information car reconnus par la communauté végane internationale.  Voir schéma ci-dessous (source: http://vegan-labels.info/)

Le label français EVE VEGAN

Expertise Végane Europe, alias le label EVE VEGAN, est un organisme français de contrôle et de labellisation des produits véganes crée par l’association Vegan France Interpro. Ce label est applicable à tout type de produit : alimentation, alcool, cosmétiques , dispositifs médicaux ou bien textile. Ce service permet aux entreprises d’obtenir rapidement une preuve de conformité par un organisme indépendant et d’exploiter les circuits de distribution qui exigent cette certification. Ils existe en effet de nombreux avantages à afficher un label officiel plutôt qu’un pictogramme. En savoir plus

Le label EVE VEGAN, valable à l’international, délivré par l’organisme Expertise Végane Europe.

La certification agriculture végane dans le monde

Il existe également des labels réservés aux produits et matières premières issues de l’agriculture végétalienne. En France, Expertise Végane Europe dispose d’un agrément pour la certification des produits transformés à partir d’ingrédients issus du Standard Biocyclique Végétalien. C’est un label qui garanti une traçabilité végane depuis le champ jusqu’à l’assiette.

Fruits et légumes issus de l’agriculture biocyclique végétalienne. http://www.abv-france.org

Les produits affichent désormais « vegan » plutôt que « conviens aux végétaliens et véganes »

L’appellation « vegan » tend aujourd’hui à définir une qualité plutôt qu’un individu. Cette stratégie est exploitée par les marques au bénéfice d’une audience plus large qui ne concerne plus nécessairement les véganes mais aussi le public flexitarien (occasionnellement végétarien ou végétalien) En effet, les produits véganes intéressent et intéresseront toutes les tranches de population pour des raisons éthiques, de santé, écologiques.

Les produits estampillés « VEGAN » attirent toute sorte de consommateurs.

Attention aux confusions avec les pictogrammes

Les entreprises ayant la liberté de communiquer via des pictogrammes sans nécessairement obtenir une certification officielle plongent inévitablement les consommateurs dans la confusion. En effet, ces pictogrammes n’ont aucune valeur de garantie sinon de communication. Les consommateurs doivent préférer les produits certifiés afin d’avoir de meilleures garanties et inciter les entreprises à passer le contrôle officiel à défaut de réglementation.

Attention aux logos qui n’ont pas valeur de contrôle par un organisme de certification officiel indépendant.

Attention aux confusions avec les labels « cruelty-free »

L’interdiction de tester les cosmétiques sur les animaux vivants n’est pas une caractéristique propre aux produits véganes, ils sont aujourd’hui totalement interdits dans toute l’Union Européenne depuis la loi du 11 mars 2013. Cependant à la différence des labels VEGAN, les labels « cruelty free » ou « sans cruauté » s’attachent à garantir uniquement que le produits n’a pas engendré d’essais sur les animaux vivants. Paradoxalement ils ne garantissent pas nécessairement que ceux-ci n’utilisent pas d’ingrédients d’origine animale dans leur formulation.

Les différents labels VEGAN et CRUELTY FREE ET VEGAN (PETA) restent, autant que faire ce peut, les meilleurs labels à garantir le respect du « sans cruauté » et du véganisme.

Attention aux logos « cruelty free » ou « sans cruauté », ils ne garantissent pas nécessairement l’absence d’ingrédients d’origine animale.

Un marché en forte progression dans le monde occidental

Le marché des produits véganes est forte progression depuis ces 5 dernières années en Europe. Les industriels et les distributeurs sont de plus en plus nombreux à se lancer dans le marché, à l’image de l’enseigne Carrefour et sa gamme « Veggie » lancée en 2015 qui a vendu 2 millions de produits certifiés véganes et végétariens en 2016. (Source : Le Parisien le 6 juillet 2017) De grandes marques comme E Leclerc, Herta, Le Gaulois, Monoprix ou Super U se sont également lancées sur le marché des simili-carnés en 2016. Les simili-carnés sont des préparations traiteur (frais ou surgelé) qui ressemblent visuellement à de la viande  mais qui sont 100% végétariens ou végétaliens. Ils ont pour but de faciliter la transition des personnes souhaitant adopter une alimentation végétale sans changer leurs habitudes pratiques (aspect visuel, texture, mode de cuisson…). D’après une récente étude publiée par la marque anglaise V Bites, 83% des américains sont ouverts à consommer des plats sans viande en particulier s’ils ont le même gout et la même texture.

Tapez ce que vous recherchez et appuyez sur la touche Entrée