Depuis quelques années, le mouvement végane est très présent dans nos assiettes. Ne plus manger de viande est aussi éthique que bon pour notre santé. Chaque année, ce sont des dizaines de nouveaux restaurants végans qui ouvrent partout dans le monde. L’Italie ne pouvait pas échapper à ce mouvement, hauts lieux de la gastronomie en Europe, de nombreux restaurants végans connaissent un fort succès auprès des habitants comme des touristes. En voyage à Rome vous souhaitez manger italien et végan ? Nous vous indiquons dans cet article les 5 meilleures adresses véganes de la capitale.

 

1 – Le So What ?!?

Une ambiance agréable, une décoration colorée et surtout des plats végans de qualité, bienvenus au So What ?!? Situé au 56/58 via Ettore Giovenale à Rome, ce restaurant ouvert le dimanche et lundi soir vous propose les meilleurs plats végans de la région. Des gnocchis au pesto au houmous végan en passant par son succulent Sedanini al ragù di seitan tout est garantie sans viande. Mais si le So What ?!? est célèbre, c’est aussi pour sa carte des desserts. Vous ne pouvez pas repartir sans avoir essayé sa crème au chocolat surmonté de chantilly.

Adresse : Via Ettore Giovenale, 56, 00176 Roma RM, Italie
http://www.sowhatvegan.com/

2 – Le Rifugio Romano

Situé au 39/41 via Volturno, le Rifugio Romano possède une large terrasse qui vous permettra, à deux pas du Colisée, de profiter de la douceur des soirées italiennes. Il vous proposera aussi de nombreux plats végans. De ses pizzas à son escalope de seitan sur lit de légumes en passant par son risotto au champignon, le menu que ce restaurant propose plaira à coup sûr. Ce restaurant végan vous accueille du jeudi au dimanche de 11h à 23h.

Adresse : Via Volturno, 39/41, 00185 Roma RM, Italie
https://rifugioromano.com/

3 – Le Flower Burger

Des pains de couleurs et de goûts différents pour vos burgers ? C’est ce que le chef du Flower burger vous propose du lundi au dimanche au 87 via dei Gracchi. Les garnitures sont entièrement véganes et leurs sauces faites maison. Tous les burgers sont excellents, mais nous vous conseillons l’Ocean Burger et son guacamole frais. Le plus ? Leurs burgers coutent en général moins de 10€. Un très bon rapport qualité-prix.

Adresse : Via dei Gracchi, 87, 00192 Roma RM, Italie
https://www.flowerburger.it/en/

4 – L’Ops !

Dans un cadre sobre, ce restaurant végan vous proposera un concept unique : vous payez vos assiettes au poids. Ici, pas de carte ni de serveurs, vous choisissez votre menu au buffet et faites peser vos assiettes, une bonne manière de tester tous les plats que le restaurant propose. Nous vous conseillons tout de même son best-seller : les lasagnes véganes. Situé au 56 via Bergamo, le restaurant vous accueille toute la semaine et le weekend de 8h30 à 23h30.

Adresse : Via Bergamo, 56, 00198 Roma RM, Italie
http://opsveg.com/

5 – Il Vegetariano e Vegano

Amateur de grande cuisine, ce lieu est fait pour vous ! Il Vegetariano e Vegano vous offre une ambiance sobre et vous proposes de nombreuses recettes revisitées et sans viande. Des différents burgers végétariens aux salades tout aussi diverses, ce restaurant est une oasis pour toute personne végane. Le restaurant propose aussi de nombreux jus détox. Les produits sont frais et les plats sont cuisinés sous vos yeux. Ce restaurant, situé via Giovanni Giolitti, vous accueille du lundi au dimanche de 8h à minuit !

Adresse : Via Giovanni Giolitti, 36, 00185 Roma RM, Italie
https://www.vegandveg.it/eng 


Article par Thibaut et Quentin (Blog MerciVegan) pour l’association Vegan France

 

La cuisine est un domaine en constante évolution et l’alimentation végétale prend une place de plus en plus importante dans le mode de vie des Français. En effet 50% d’entre eux déclarent vouloir augmenter leur consommation de produits végétaux, selon un sondage de l’IFOP / Lesieur. C’est pour accompagner cette tendance que le CEF s’est rapproché de professionnels du secteur comme La Véganista pour faire évoluer son offre de formation.

Une formation disponible à distance

Le Centre Européen de Formation est une école de formation par correspondance. Il est possible de s’inscrire à une formation à n’importe quel moment de l’année et d’organiser ses études à son rythme pour une période allant de 6 mois à 3 ans. Cette école permet aux élèves, quel que soit leur statut personnel ou professionnel, de se former dans différents secteurs tels que la petite enfance, la coiffure ou encore la cuisine.

La cuisine végétale, une tendance de fond

La demande d’option végétarienne ou végétalienne au restaurant est de plus en plus forte et a permis à un diplôme reconnu d’état, le CAP Cuisine, de voir une nouvelle spécialisation s’affirmer pour répondre aux attentes des clients et consommateurs. Le CEF propose la spécialisation cuisine végétale basée sur le régime alimentaire végétalien. Cette alimentation consiste à exclure tous types de produits animaux : viande, poisson, lait, œuf, miel, etc. Cette alimentation vise principalement à réduire son impact sur la vie des animaux et l’environnement.

Le but de cette nouvelle spécialisation est de pouvoir proposer un repas de qualité aux consommateurs, que ce soit en termes de quantité ou de saveurs. Il est important pour les cuisiniers d’aujourd’hui et de demain de savoir associer les différents produits végétaux mis à leur disposition, telles que les céréales et les légumineuses, afin de faire découvrir de nouvelles saveurs à leur clientèle.

 

La Véganista, auteur du cours Cuisine végétale

Bien sûr, qui de mieux qu’un chef cuisinier végétalien pour rédiger un cours sur la cuisine végétale. C’est pour cette raison que Stéphanie Bartczak, également connue sous le nom de La Véganista – membre de l’association Vegan France Interpro – a été sollicitée pour la rédaction des cours. Stéphanie est consultante culinaire, elle propose ses services aux professionnels de la restauration et aux marques de l’agro-alimentaire. Elle a également rédigé le livre « Vegan pas à pas » en 2018 pour sensibiliser le grand public à l’alimentation végétale et vulgariser le mode de vie végane.

Site officiel La Véganista : https://la-veganista.fr/

Une soirée de lancement est organisée par le CEF

Le Centre Européen de Formation organise la soirée de lancement de la formation spécialisation à la cuisine végétale le 19 septembre 2019, à partir de 18 heures, à Lille. Il se déroulera à l’Atelier CAPIFRANCE et sera co-animé par La Véganista, rédactrice du cours. Le partenariat de La Véganista et du CEF sera alors présenté, avant de laisser place à une découverte de la formation et de ses enjeux, qui débouchera sur un buffet dégustation 100% végétal.

Cette nouvelle offre de formation permettra d’accompagner les futurs porteurs de projets en cuisine végétale, de plus en plus nombreux, ainsi que tout ceux qui veulent grandir en compétence et proposer des options 100% végétales au menu de leur établissement.

Cet événement est réservé à la presse et aux professionnels du secteur, sur invitation.

Pour la rentrée 2019, le réseau Vegan France Interpro a pour ambition de développer une séries de webinaires en lien avec les activités de ses adhérents. Cette opportunité de formation est offerte à tous nos adhérents mais également ouverts à tous sur inscription préalable.

Les webinaires auront lieu une fois par mois (hors période de Noël et congés d’été).

Premier webinaire : Optimiser son adhésion à Vegan France

Prenez note, cela se passera le 24/09/19 à 14h devant votre ordinateur. Ce premier webinaire aura pour but de vous montrer toutes les ficelles pour développer votre activité, votre image et votre appartenance à la communauté économique végane en France. Nous reprendrons les bases avec l’utilisation optimale de l’annuaire, ainsi que les éléments de communication à votre disposition…

Ce sera également l’occasion pour nous de vous présenter les autres sessions de fin d’année et de vous annoncer nos grands événements de rentrée.

Le programme :

Intervenante : Florence Dusseaux, consultante alimentaire Vegg2food, expert végane, co-gestionnaire Vegan France.

Inscriptions en ligne sur HelloAsso : https://www.helloasso.com/associations/vegan-france/evenements/webinar-1-optimiser-votre-adhesion-a-vegan-france

Les Thématiques des prochains webinaires

Octobre 2019 – Le « E-commerce » avec Tristan Balozian de la marketplace Vegan-Place.com

Novembre 2019 – La logistique avec Julien Urbain de la plateforme logistique verte Greenlog.

Janvier 2020 – Décryptage des chiffres de l’économie végane et prévisions 2020 avec Florence Dusseaux, Vegg2Food / Vegan France

Février 2020 – Présentation du Standard Biocyclique Végétalien (label pour une agriculture végane) avec Axel Anders, représentant du standard.

D’autres thèmes seront abordés comme la certification végane, le militantisme au sein de son entreprise, la mode végane, etc… le programme est encore en cours de finalisation. N’hésitez pas à nous proposer des thématiques que vous souhaitez aborder : ces webinaires sont faits pour vous.

Bonne rentrée à tous ! Elle s’annonce studieuse pour tous.

Le Portugal est un pays connu pour la morue ou encore pour ses sardines grillées. Mais la cuisine végétale s’est beaucoup développée depuis une dizaine d’années. C’est notamment le cas à Porto.

De nombreuses versions du burger végan sont par exemple proposées. Et les résultats sont impressionnants. Voyons dans cet article les meilleures adresses véganes que vous pourrez essayer lors de votre voyage au Portugal.

1 – Arvore do Mundo

Ce restaurant est un restaurant de qualité, qui est notamment connu pour son fromage végan fait-maison.

Tous les ingrédients sont frais et le service est hyper professionnel. À noter que certains serveurs parlent également français, ce qui est très utile quand on ne parle pas portugais.

Le menu comprend une entrée, une soupe, un plat et une boisson pour seulement 10 €.
La mousse de mangue au dessert est absolument délicieuse !

Adresse : R. do Duque de Loulé 228, 4000-324 Porto
https://fr-fr.facebook.com/CasaArvoredoMundo

2 – Vegana By Tentugal

Ce restaurant végan est entièrement tenu par la propriétaire, qui est une dame portugaise très connue à Porto pour sa cuisine végétale.
Tous ses produits sont de saison, les ingrédients sont de qualité et le lieu est très calme.

La grande spécialité est le « toast mista » qui est un sandwich très connu dans l’ensemble du pays, que la propriétaire propose en version végane, avec notamment du fromage végétal et sans aucun ingrédient d’origine animale.

Adresse : R. Formosa 34-A, 4000-250 Porto
https://fr-fr.facebook.com/VeganabyTentugal

 

3 – Essencia Restaurante Vegetariano

Ce restaurant est 100% végétarien avec de nombreuses options véganes. Le rapport qualité prix est excellent, et l’équipe hyper professionnelle.

Parmi les spécialités de l’établissement, on trouve la salade de mangue, qui est servie avec de délicieux fruits et légumes.

Le restaurant faisant beaucoup de succès, il est préférable de faire une réservation au moins la veille pour être sûr d’avoir des places disponibles à votre arrivée.

Adresse : R. de Pedro Hispano 1190, 4250-368 Porto.
https://www.essenciarestaurantevegetariano.com

4 – Black Mamba – Burgers & Records

Ce café 100% végan possède une carte de délicieux burgers végans entièrement composés d’ingrédients d’origine végétale. Les frites sont aussi succulentes.

Les prix sont hyper intéressants. Pour 8€, vous avez la formule burger végan + frites + boisson.

L’ambiance du café est hyper relaxante, avec de la musique et une équipe souriante et toujours à votre service.

Adresse : Rua dos Mártires da Liberdade 130, 4000-483 Porto
https://fr-fr.facebook.com/blackmambapt


Article par Thibaut et Quentin (Blog MerciVegan) pour l’association Vegan France

Beyond Meat recueille près d’un quart de milliard de dollars en introductions en bourse

Beyond Meat est une start-up américaine qui développe des alternatives aux steaks et aux saucisses à base de plantes (sans gluten, sans soja et à base de protéine de pois). La firme a fait une entrée fracassante jeudi dernier à Wall Street après son premier appel public à l’épargne qui lui a rapporté plus de 241 millions de dollars. Elle deviens la première entreprise de viande d’origine végétale à entrer en bourse. Selon Bloomberg, le producteur américain de viande végétalienne a vendu 9,63 millions d’actions au prix de 25 dollars. Le prix se situait donc dans la partie supérieure de la fourchette de prix de 23 à 25 dollars récemment émise. L’action s’est toute de suite envolée de 163% à mi-séance, ce qui lui confère une valeur boursière de 3,8 milliards de dollars.

Le Beyond Meat (Page Instagram)

Beyond Meat dispose désormais d’une bonne conjoncture pour poursuivre son expansion. Auparavant, Bill Gates et Leonardo di Caprio, Jessica Chastain (présente jeudi au Nasdaq) ou les cofondateurs de Twitter Biz Stone et Evan Williams ainsi que d’autres investisseurs avaient investi dans Beyond Meat. Fondée en 2009, la société profite de la popularité grandissante chez les véganes, les végétariens et les flexitariens (qui prônent une consommation modérée de viande). Beyond Meat compte aussi parmi ses investisseurs initiaux l’ex-directeur de McDonald’s Don Thompson, ainsi que l’association de défense des animaux Humane Society.

Goldman Sachs Group Inc, JPMorgan Chase & Co. et Credit Suisse Group AG ont dirigé l’offre. Beyond Meat a commencé aujourd’hui à négocier sur le Nasdaq sous le symbole BYND.

Ethan Brown, CEO de Beyond Meat

Ou trouver le Beyond Meat ?

En Allemagne, Beyond Meat Burger est distribué par PHW/Wiesenhof et offert par METRO. En Suisse, les consommateurs peuvent acheter le hamburger dans les magasins coopératifs fédéraux. En France, le site mybeyond.fr permet de commander le produit depuis quelques mois et la brasserie Brewdog récemment installée à Paris le propose déjà à la carte.

Avec la start-up vegan, les investisseurs « reconnaissent que ce n’est pas un marché de niche mais un mouvement d’ampleur et une grosse opportunité financière », a commenté Bruce Friedrich, directeur du Good Food Institute, un organisme promouvant les alternatives aux produits animaux. (Extrait du journal La Croix)

Un steak végane sans gluten, ni soja, avec entre autres, un impact réduit jusqu’à 99% en eau

Depuis son lancement, Beyond Meat communique sur ses multiples intérêts écologiques en comparaison avec le steak de bœuf, notamment en terme de ressources primaires et émission de gaz à effet de serre.

Comparaison selon Beyond Meat (Capture Instagram)

« Si vous n’avez pas eu l’occasion de consulter l’analyse du cycle de vie (ACV) que nous dirigeons avec l’Université du Michigan pour quantifier la différence environnementale entre le Beyond Burger et un burger de boeuf, c’est aujourd’hui le jour. L’étude a conclu que The Beyond Burger consomme 99 % moins d’eau, 93 % moins de terrain, génère 90 % moins d’émissions de gaz à effet de serre (GES) et nécessite près de 50 % moins d’énergie qu’un burger de bœuf. » Extrait du post Intragram (voir image ci-dessus)

Une solution pratique pour l’offre en magasin et restauration

Cette première en bourse annonce une nouvelle dimension pour Beyond Meat, qui, nous l’espérons, facilitera le développement aux alternatives véganes dans les restaurants et supermarchés. L’avenir semble être pour le moment en faveur de la firme et confirme encore une fois l’intérêt croissant des investisseurs pour les solutions véganes et cruelty-free (Voir également notre article sur l’Indice Boursier végane). L’association Vegan France Interpro à eu l’occasion de tester le Beyond Burger en mars dernier pendant son voyage d’étude à Brighton . La brasserie Brewdog Brighton le propose depuis quelques mois et l’équipe sur place nous à confirmé qu’il est devenu la meilleure vente du restaurant, massivement commandé par les flexitariens.

Notre dégustation du Beyond Burger chez Brewdog Brighton, UK en mars 2019. (Photo (c) Vegan France Interpro)

Sources : Vegeconomist 

Article et traduction par Hélène Modrzejewski pour Vegan France Interpro.

 

Le DHA est le seul acide gras indispensable à l’organisme* qui ne peut être synthétisé par celui-ci en quantité suffisante. Dans l’alimentation classique il est presque exclusivement apporté par les poissons gras, et complétement absent de toutes les huiles végétales, y compris celles riches en autres Omega 3 (colza,noix etc). Les régimes végétaliens sont donc structurellement carencés en DHA, et jusqu’à présent il fallait s’en accommoder, car les sources de DHA végétales était soit rares, soit chères (et le plus souvent les deux !).

Un apport de 250 mg de DHA quotidien est nécessaire pour le bon fonctionnement du cerveau et des cellules nerveuses, des cellules cardiaques et la vision (allégations validées par l’ANSES). Il est également indispensable pour le bon développement du fœtus, une littérature abondante explique en détails ses bienfaits. Le DHA Vegan de Argalys Essentiels est dosé à 250 mg de DHA /capsule  pour une couverture complète des besoins avec une seule capsule /jour.

(*) L’EPA, souvent associé au DHA, est un autre acide gras essentiel que l’organisme sait synthétiser en quantité suffisante avec des apports normaux en huiles alimentaires riches en omega 3 (colza , ou noix : voir le site www.argalys.com/produits/DHa pour plus d’information)

 

Un produit écoresponsable à faible empreinte carbone et sans impact sur la faune marine

Argalys Essentiels DHA  est certifié végane et conditionné avec un éco pilulier de plastique végétal et carton : recyclable par compostage et surtout facilement réutilisable dans votre cuisine pour tous vos épices achetés en vrac. Mais il présente d’autres caractères qualitatifs :

 

Un an après son lancement, retour sur la gamme Argalys Essentiels Vegan

Comme Pascal Charpentier nous l’avais partagé au moment de notre article sur le lancement de la gamme Vegan Essentiels, la marque va ‘prendre son temps’ pour son développement commercial. C’était la première fois depuis 15 ans que Argalys lançe des produits sous sa marque, donc sans grande notoriété ni historique relationnel avec les distributeurs. La première étape été de constituer un réseau amical de diététiciens* séduits par la qualité globale de la gamme et la pertinence des formules proposées. Il en est ressorti entre autres une très forte attente pour le nouveau DHA et une satisfaction globale très encourageante de la part de ces praticiens compétents.

(*) Cercle de Diététiciens et Naturopathes ouvert à tous les praticiens et sans engagement ‘ ami d’ Argalys’. Contacter Argalys pour plus de détails.

« Actuellement nous sommes en discussions avancées avec plusieurs groupes de distribution, avec l’objectif d’être présent en rayon chez plusieurs d’entre eux dès Septembre 2019. A Bordeaux, nos produits sont présents chez ‘Un jour vert’ et son sympathique dirigeant Mr Schanzenbacher peut s’enorgueillir d’être le premier détaillant à avoir proposé la gamme Argalys en magasin. Vous pouvez aussi trouver nos produits en e-commerce (Amazon etc) et notamment chez  www.essentielbio.com, www.officialveganshop.com . Ces deux sites ont mis en place un code de promotion de 10% sur les produits Argalys Essentiels jusque fin Mai  pour les membres de Vegan France avec le code ARGA10. » – Pascal Charpentier, dirigeant fondateur de Argalys.

 

Les prochains développements de la gamme Argalys Essentiels Vegan

Coté formules, Argalys lancera en Mai prochain une formule inédite de Vit B12 dosée à 1mg (1000µg) + Iode et Sélénium pour une à deux prise par semaine. Il sera aussi proposé une nouvelle formule Multi Vitamines & Minéraux, encore plus naturelle, avec un apport de magnésium marin et surtout une teneur en Vit B 12 et Vit D3 augmentée, pour une prise quotidienne optimale. Enfin, une formule spécifique pour améliorer la fixation du fer est à l’étude. Selon Pascal Charpentier, il s’agit pour les femmes d’un problème récurrent et mal solutionné jusqu’à présent. La gamme Vegan Essentiels est véritablement une aide pour toutes les personnes qui se tournent vers l’alimentation végétale et souhaitent optimiser leur transition et leur santé.

 

La gamme Vegan Essentiels de Argalys

Retrouvez la marque ARGALYS dans l’Annuaire Végane (membre actif de Vegan France Interpro).

Retrouvez également plus d’informations sur le site internet d’ ARGALYS.

Le restaurant concept végane strasbourgeois Vélicious remporte le trophée des tendances de restauration lors de la 9eme édition B.R.A Concept Snacking qui s’est déroulé le 2 avril 2019 Porte de Versailles à Paris. Encore une récompense qui met en valeur l’intérêt grandissant pour la restauration 100% végétale.

Vélicious est né d’un crowdfunding avec plus de 600 contributeurs qui se sont engagés pour le premier restaurant 100% végétal du Grand Est. En 2016, l’enseigne remporte le trophée des Odyssées des Entrepreneurs, une première pour un restaurant végane. En 2019, Vélicious Burger lance son réseau de franchise. Plusieurs ouvertures sont déjà prévues en France, en Allemagne et au Luxembourg.

Un prix qui influence l’avenir de la profession

Les Trophées B.R.A. Concepts Snacking récompensent les concepts de restauration rapide qui, par l’originalité de leur positionnement, de leur offre, de leur décor ou de leur management, participent à l’évolution du marché. Ces distinctions mettent à l’honneur des lieux qui présentent des idées nouvelles à suivre pour la profession. Au cœur des critères de sélection de ces prix nationaux se trouvent la créativité, la transparence, la proximité créée avec la clientèle et la passion des fondateurs.

Le décor de Velicious se joue des idées reçues sur l’alimentation végétale.

Vélicious, déjà 60000 burgers servis par an

Vélicious Burger est le premier « fast-good » avec des valeurs écologiques et durables (compostage des déchets, électricité verte, emballages biodégradables…). L’enseigne travaille au rythme des saisons et privilégie les circuits courts. Chez Vélicious Burger, 60 000 burgers sont servis par an dans le restaurant pilote. Cédric Mincato, fondateur du concept a accepté de nous en dire plus sur les origines et sa vision du développement de la restauration végane.

 

6 questions à Cédric Mincato, co-fondateur de Velicious

Qui est derrière la naissance de Velicious ?

Nous sommes Cédric et Elena, un jeune couple strasbourgeois, passionnés par la cuisine végane depuis plusieurs années.

Nos expériences professionnelles (boulangerie-pâtisserie, restauration pour Cédric et management et langues pour Elena) nous ont permis de lancer Vélicious en 2015 à la suite d’un crowdfunding avec plus de 600 contributeurs. Le succès est au rendez-vous depuis 2015 et nous gérons actuellement 4 restaurants véganes en Alsace.

 

Cédric Mincato, Velicious © Nora Houguenade pour B.R.A.Tendances Restauration

 

Qu’espérez-vous obtenir grâce à ce trophée ?

Ce trophée va nous permettre, ainsi qu’au marché végane, de gagner en visibilité.

Comment voyez-vous l’évolution rapide de l’offre de restauration végane en France ?

Pour exemple, Danone (l’un des premiers fournisseurs mondiaux de produits laitiers) s’oriente depuis longtemps vers des alternatives végétales. Le fort potentiel de croissance du marché des produits véganes accélère la disponibilité des boissons et yaourts sans produits laitiers. La société a maintenant annoncé son intention de tripler ses ventes de produits d’origine végétale d’ici 2025 et d’augmenter ses ventes de produits véganes de 1,7 milliard d’euros à environ 5 milliards d’euros. Danone a récemment racheté pour 12,5 milliards de dollars le leader végétalien d’aliments et de boissons WhiteWave Foods.

La restauration végane est considérée comme un secteur qui va connaître une véritable explosion. Les perspectives de développement du marché de la restauration végane peuvent être mises en parallèle avec les évolutions qu’ont connues les acteurs américains et allemands, précurseurs en la matière.

Quels sont vos prochains objectifs avec Velicious ?

Nous sommes véganes depuis de nombreuses années et conscients d’une demande toujours plus forte. Nous souhaitons proposer à des entrepreneurs en recherche d’un projet éthique et durable un concept clé en main, qu’elle que soit leur origine professionnelle. Nous avons lancé un appel à candidats depuis le mois de janvier (3 mois), nous avons déjà reçu plus d’une quarantaine de demandes et plusieurs ouvertures sont déjà prévues en Europe.

Nos objectifs d’ouverture sont de 10 à 20 restaurants en partenariat d’ici 2020.

Que conseilleriez-vous à un entrepreneur qui souhaiterait créer son restaurant végane?

Restaurateur c’est un métier ! Nous conseillons donc à un entrepreneur qui souhaiterait créer son restaurant végane d’avoir de l’expérience et/ou une formation dans les métiers de bouche. Avec ou sans expérience, l’idéal est de se faire accompagner par un partenariat comme nous le proposons avec Vélicious Burger.

Pour plus d’informations sur la possibilité de devenir partenaire rendez-vous sur https://bit.ly/2WxZ6gK

Résultat de recherche d'images pour "velicious strasbourg logo"

Vélicious Burger
20 Grand’Rue
67000 Strasbourg
http://www.velicious.fr/

Lancé en automne dernier, Burger Theory est le nouveau fast-food végane parisien qui fait parler de lui. Une cuisine faite maison, une formule 100% végétale et des « Marty Mac Fries » (en référence au film Retour vers le futur…) ont déjà fait de ce restaurant la nouvelle adresse incontournable du Paris végane. A l’occasion de leur adhésion à Vegan France, nous sommes allés à la rencontre des créateurs de ce fast-food version 2.0 dont la communication est largement inspirée de la geek-culture.

https://images.happycow.net/venues/1024/13/74/hcmp137454_525274.jpeg

Qui est derrière « Burger Theory » ?

Tom, co-fondateur du restaurant : Julia et Tom, mariés 2 chats.

Julia a fait un double diplôme Ingénieur/Science Po orienté énergies et développement durable. Après son diplôme, elle a essentiellement travaillé dans le domaine des transport en Belgique et en France. J’ai fait une école de commerce, et essentiellement travaillé en banque dans différents domaine (Finance et Ressources humaines). A un moment donné, on s’est rendu compte que ni nos emplois ni les entreprises dans lesquelles on travaillaient ne nous convenaient, ça prenait beaucoup trop de place dans nos vies alors que nos jobs n’avaient pas de sens… aimant la cuisine, et s’étant dit il y a longtemps que l’on aurait notre propre burger un jour, on a décidé de se lancer.

 

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, mange, assis et nourriture

Julia, co-fondatrice de Burger Theory © Studio COCY

Tom, co-fondateur de Burger Theory © Studio COCY

Pourquoi avoir choisi une reconversion dans le domaine de restauration ?

T : On aime la cuisine : les épices, les légumes, les sauces, le seitan, … ! On voulait montrer que la cuisine au végétal pouvait aussi être excellente et rassasiante, contrairement à tous les préjugés qu’on peut entendre. Par ailleurs, on croit qu’il n’y a pas encore assez d’offres véganes sur Paris ou plus globalement en France, c’est pourquoi on pense qu’il y a des opportunités de développement intéressantes dans ce domaine.

 

https://burger-theory.paris/wp-content/uploads/2018/08/le-big-babe.jpg

Le « Big Babe » de Burger Theory © Studio COCY

Quels sont les principes qui vous tiennent à cœur en terme de qualité et quelle est votre différence avec les autres ?

T : Nos principes sont ceux d’un « fast-good » : rapidité du service, qualité des ingrédients (produits sourcés bio ou locaux), préparations goûteuses, diversité et originalité des recettes.

On voulait notre propre style de cuisine, c’est pourquoi tout est fait maison et a été inspiré de nos histoires, de nos voyages et de ce qu’on aime personnellement. Un exemple : le Castor Nola (un de nos burgers au pané de soja) qui s’inspire d’un voyage de Julia en Louisiane. Ces recettes originales, faîtes maison et qui laissent le choix au client, c’est ce qui fait notre différence je pense par rapport aux autres fasts-foods (véganes ou non). Plus largement, on essaie de se différencier des autres en construisant l’identité propre du restaurant : on joue beaucoup sur l’humour en « riant » de beaucoup de choses : les préjugés, les véganes, …

Burger Theory, fast-food vegan parisien © Studio COCY

Quelles sont les difficultés que vous avez traversé pour mettre au point ce projet ?

T : Pour tout vous dire nous avons réalisé le parcours du combattant ! Nous avons monté le projet dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Du coup, nous manquions d’expérience dans le domaine. Pour pallier ce souci, j’ai travaillé 1 an dans divers fasts-foods et Julia a monté un blog de cuisine. Mais globalement, même avec ces expériences acquises, nos interlocuteurs ne nous ont souvent pas pris au sérieux.

Les banques d’abord : elles ne connaissent pas le marché végane, donc sont frileuses à l’investissement. Bref. 80% des banques nous ont dit non, ou n’ont pas pris la peine de nous répondre. Il a parfois été difficile de garder notre calme, mais nous nous sommes efforcés d’y croire, de remettre en cause nos idées quand cela à été nécessaire, et c’est ce qui nous a permis d’aller au bout. Nous avons aussi rencontré des difficultés pour trouver des fournisseurs sérieux : non approvisionnement, erreur de livraison, difficulté de trouver des produits véganes en France, obligation de passer par l’Allemagne pour certains produits… Il y a aussi le manque de moyens financiers au démarrage qui fait que les appareils que l’on a pu s’offrir ne sont pas les plus qualitatifs. Les investissements ne risquent donc pas de s’arrêter de sitôt !

 

Quel conseil donneriez-vous aux personnes qui souhaiteraient se lancer dans la même aventure ?

T : Il faut s’accrocher car ce n’est pas tous les jours facile (que ce soit dans le montage du projet ou après, pendant la vie de l’entreprise). Ne pas hésiter à s’entourer et à prendre un ou des associés pour partager le stress, la charges de travail et bénéficier du maximum de compétences. Écouter les conseils extérieurs et être capable de remettre en question les raisonnements et choix qu’on a fait, mais en gardant toujours à l’esprit que les autres ne détiennent pas de vérités absolues, donc il est important de prendre du recul par rapport à ce que l’on entend (nous avons vécu beaucoup de situations de découragements face à des propos de personnes extérieures à notre projet, qui ne comprenaient pas l’intérêt de proposer de la cuisine végane).

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/32621528_249568088944471_3330587292250144768_n.png?_nc_cat=100&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&oh=2d9bfc5d5bb866c765a1ebb8178d563a&oe=5D0714DB

Que souhaiteriez vous avoir obtenu d’avantage pour le succès de votre projet ?

T : Une meilleur connaissance du marché afin de développer encore plus rapidement la fréquentation du restaurant, mais j’imagine que ça vient avec l’expérience 🙂 Et davantage de moyens financiers pour avoir du matériel de qualité, un emplacement au top, pouvoir faire plus de publicité.

Comment voyez-vous votre établissement dans 5 ans ?

T : Nous souhaitons avoir développé le restaurant, c’est encore trop tôt pour cela, mais si on le peut on ouvrira d’autres restaurants si possible.

Quels sont vos prochains évènement ?

T : Pour l’instant, nous participons au prochain salon Veggie World de Paris. Nous avons contacté d’autres festivals et nous attendons des réponses. Nous communiquerons avec tous nos abonnés et clients si nous participons à d’autres événements.

burger theory

© Studio COCY

11 BOULEVARD DES FILLES DU CALVAIRE
75003 PARIS

https://burger-theory.paris/

 

Article par Hélène Modrzejewski pour Vegan France.

L’avocat et sénateur végétalien du New Jersey, Cory Booker, a récemment annoncé sa candidature à la présidence des États-Unis de 2020. Booker, qui serait le premier président végétalien si sa campagne était couronnée de succès, a présenté par exemple l’an dernier un projet de loi pour tenter de réduire le nombre d’expériences menées sur les singes. Son engagement personnel en faveur du respect de tous les animaux s’incarne dans ses différentes prises de paroles et publications sur les réseaux sociaux.

Végétarien depuis 20 ans, Booker a récemment adopté un mode de vie végétalien et utilise régulièrement son fil Twitter pour promouvoir le véganisme.

En 2017, Booker a également annoncé le projet de loi sur la justice environnementale, qui renforce la protection des communautés de couleur, des communautés à faible revenu et des communautés autochtones.

Résultat de recherche d'images pour "cory booker vegan"

Cory Booker et le musicien végane Moby.

La conscience végétalienne grandit.

Dans un discours sur le véganisme au VegFest, Booker a dit : « La conscience végétalienne grandit dans notre pays et tous ces gens, quel que soit leur régime, deviennent plus conscients de l’environnement, conscients de la justice pour les animaux, contre la cruauté envers les animaux, conscients de leur santé. »

Ce candidat incarne un progrès manifeste des mentalités des hommes politiques sur la question animale aux États-Unis. Pendant ce temps en France… le ministre de la transition écologique et solidaire François de Rugy publie une photo d’entrecôte de bœuf en réaction à l’opération « lundi vert ». La prise de conscience de nos élus pourrait-elle venir grâce à ce nouveau candidat et futur président  ? (Voir également notre article sur Bill Clinton, ancien président américain devenu végétalien en 2010)

Extrait de l’interview de Cory Booker sur VegNews

VegNews : Compte tenu de ce qui est raisonnablement réaliste, qu’aimeriez-vous accomplir sur le plan législatif pour les animaux et le véganisme ?
Cory Booker:  Il y a des intérêts corporatifs très puissants qui essaient de lutter contre ce changement, alors que nous, Américains, ne voulons pas nous engager dans des activités qui n’appuient pas nos idées fondamentales de justice et de liberté. Donc, sur le plan législatif, je veux continuer à faire partie d’un mouvement de gens qui luttent contre les intérêts des entreprises qui minent le bien public et le bien-être public. Je vais donc continuer d’appuyer les projets de loi qui portent sur la santé publique, par exemple de l’administration de tous ces antibiotiques aux animaux qui menacent littéralement la sécurité des Américains.

Je crois que les Américains se soucient de la cruauté envers les animaux, et c’est pourquoi vous êtes témoin de mouvements publics pour arrêter la mise en cage des porcs, ce qui est nuisible et viole nos valeurs collectives en tant que pays. Je pense que le pouvoir des entreprises ne devrait pas étouffer la concurrence. C’est pour ça que je me suis levé. Et nous ne devrions pas essayer de nuire aux industries – que ce soit l’industrie du lait aux amandes par l’industrie laitière, ou bien Veganaise ou Just Mayo qui ont été attaquées par l’industrie des œufs parce qu’elle n’aime pas la concurrence. Ils ne devraient pas avoir le droit de miner cela. Il y a donc beaucoup d’appui bipartite pour les projets de loi sur le bien-être des animaux, y compris certaines mesures législatives que je dois adopter pour limiter les combats d’animaux. L’interdiction des tests de produits chimiques sur les animaux vivants est une grande victoire que j’ai pu remporter par-delà les lignes de parti. Je pense donc qu’il y a beaucoup de mesures législatives que nous pourrions adopter pour empêcher que le pouvoir des entreprises ne règne sur le pouvoir des individus.  Il y a un élan pour faire ce qu’il faut sur le plan législatif, et je continuerai de faire partie d’un leadership qui se bat pour ces choses et qui fait en sorte qu’elles se concrétisent.

Booker affiche également du contenu « pro-vegan » sur son Instagram, devant une communauté de plus de 588 000 personnes. Il a sous-titré la photo ci-dessous : « Si nous voulons transmettre un monde sain et durable à la prochaine génération, nous devons avoir commencé hier. Aujourd’hui, il n’est pas trop tard. »

View this post on Instagram

Via @risingtidena⠀ ⠀ We need to do everything we can to make sure this #tenyearchallenge is not the reality of our planet in 2029. ⠀ ⠀ If we want to pass on a sustainable healthy world to the next generation, we need to have started yesterday. Today's not too late. #GreenNewDeal. We must have compelling, inspiring, igniting goals. Let's get it started.

A post shared by Cory Booker (@corybooker) on

 

Article original :https://www.plantbasednews.org/post/vegan-senator-cory-booker-run-for-president-2020

Article et traduction par Hélène Modrzejewski pour l’association Vegan France

La cuisine végane est aujourd’hui à la mode dans de nombreux pays. C’est notamment le cas en Espagne et plus particulièrement à Barcelone, où le nombre de restaurants véganes a beaucoup augmenté ces 10 dernières années. La ville est certes connue pour ses lieux culturels, mais aussi pour sa gastronomie. Nous allons partager dans cet article 4 super adresses où vous pourrez vous régalez sans produit d’origine animale au menu !

1 – BarCeloneta Sangria Bar

Le premier restaurant est le Sangria Bar, qui est un endroit fabuleux pour se détendre avec ses proches ou avec ses amis. C’est un bar-restaurant qui se trouve près de la plage et qui vous propose de la sangria avec des fruits frais, ainsi qu’une carte végane proposant notamment des « veggie tapas » ainsi qu’un burger végane à couper le souffle ! Les desserts sont également délicieux, en particulier le « Brawnie » qui est une copie du brownie classique, mais cette fois à base de figues.

Adresse : Carrer de Sevilla, 70

2 – Cat Bar

Le second restaurant se nomme le Cat Bar, et est réputé pour avoir le meilleur burger végane de la capitale catalane.  Tout est fait maison, servi avec des légumes frais. L’établissement se situe au cœur du quartier gothique, un des quartiers les plus prisés de Barcelone. Le bar dispose également de nombreuses bières artisanales qui seront idéales pour accompagner votre burger et vous rafraîchir après une belle journée sous le soleil espagnole.

Adresse : Carrer de la Bòria, 17

3 – Flax & Kale

Le troisième restaurant possède une carte 100 % végétarienne à grande tendance végane. Les spécialités de la maison sont les burgers ainsi que les tacos. Les jus de fruits naturels sont également succulents et seront une très bonne opportunité pour faire le plein de vitamines. L’équipe du restaurant est très professionnelle et sympathique toujours à votre disposition pour vous conseiller selon votre régime alimentaire.

Adresse : Carrer dels Tallers, 74b

4 – Maoz

Le quatrième restaurant est idéal si vous avez un budget plus limité. La cuisine est saine, végétale et propose notamment de délicieux falafels ainsi que des frites fait maison. Le restaurant possède un buffet de légumes diverses et variés qui seront parfaits pour accompagner votre menu. Situé près de la célèbre avenue « Las Ramblas », le restaurant est petit et discret. Mais c’est probablement le meilleur rapport qualité-prix dans le centre de Barcelone pour manger végane. Si vous êtes végane, pensez-vous à le préciser à votre arrivée car certains sandwichs peuvent être seulement végétariens. Pas d’inquiétude pour cela car l’équipe est tout simplement adorable !

Adresse : Carrer de Ferran, 13.

——-

Article par Thibaut et Quentin (Blog MerciVegan) pour l’association Vegan France.

Tapez ce que vous recherchez et appuyez sur la touche Entrée