Lancement d’un incubateur à startups véganes à Berlin

 dans Actualité, Économie, Entreprises / Start Up

Proveg, la principale organisation internationale de sensibilisation à l’alimentation végétale d’Allemagne, a travaillé au cours de la dernière décennie avec des start-ups et des entreprises établies pour développer le système alimentaire à base de plantes.

Proveg gère désormais un programme d’incubation/accélération de 16 semaines pour construire et développer des startups alimentaires, dans lequel tous les sujets qui font le succès des entreprises sont couverts, et les besoins spécifiques de chaque startup sont pris en compte, en utilisant leur vaste réseau d’experts, de sociétés alimentaires, de distributeurs, d’experts et d’investisseurs. Le premier lot de démarrage aura lieu le 1er novembre et comprendra les éléments suivants :

– Une société d’alternatives végétales aux protéines laitières, fondées par Nicolas Hartmann, Niklas Katte.
– Yeap : produits alimentaires analogues d’origine animale utilisant une nouvelle source de protéines, fondée par Leonardo Marcovitz et Didier Toubia.
– Cheese & Queen : fromage de cajou de culture probiotique, fondé par Vera Tinkova, Hristina Tancheva, et Boyan Tanchev.
– PlantLX : caséine végétale, fondée par Karim Hamdi et Arndt Grossmann.
– Seretonina : fromages artisanaux à base de plantes, fondés par Piotr Poleszczuk, Paula Kowalczyk, Jaroslaw Kulinski et Marzena Gabryk.
– Clear Meat : La première entreprise indienne de viande de poulet « propre » (culture cellulaire in-vitro), fondée par le Dr Pawan Dhar, Kartik Dixit et le Dr Siddharth Manvati.
– Nu Pro : des produits biologiques innovants sans plastique , fondés par Mathias Tholey, Christian Fenner et Thomas Stoffels.
– Cashewbert : camembert végétalien et fromage bleu, fondé par Anderson Santos.
– Innocent Meat : la première entreprise à produire de la viande cultivée en Allemagne, fondée par Patrick Nonnenmacher, Laura Gertenbach et Philipp Wolters.

Questions à Matthias Rohra de ProVeg

« Avec le Startup Incubator, ProVeg va promouvoir des idées de produits qui visent à changer durablement le marché alimentaire. Nous offrirons aux entreprises en démarrage des bureaux modernes, une grande cuisine, l’accès à notre vaste réseau de partenaires industriels et de commerce équitable, des études de marché et des investisseurs internationaux, ainsi qu’un vaste programme d’ateliers. »

Matthias Rohra, représentant ProVeg International

Qui peut s’inscrire à l’incubateur et à partir de quand ? Quelles conditions doivent être remplies ?

Les jeunes fondateurs d’entreprises, ainsi que ceux qui ont déjà des idées passionnantes pour de nouveaux aliments, peuvent maintenant faire une demande pour le programme d’incubateur à https://provegincubator.com/. Mais l’équipe de ProVeg Incubator recherche également un renforcement professionnel. Les offres d’emploi avec les exigences exactes sont disponibles sur www.proveg.com/jobs.

Combien de membres ProVeg International compte actuellement en Allemagne ?

Rien qu’en Allemagne, nous employons actuellement 63 collaborateurs permanents et nous poursuivons notre croissance. En outre, il y a de nombreux collègues bénévoles et une centaine de groupes régionaux ProVeg, qui travaillent tous pour le mode de vie végétal dans toute l’Allemagne. En outre, plus de 14 000 personnes dans tout le pays soutiennent le travail de ProVeg par le biais de leur adhésion mensuelle à ProVeg.

Dans combien de pays ProVeg International est-elle active et dans quels pays sera-t-elle bientôt implantée ?

ProVeg opère actuellement aux Pays-Bas, en Pologne, en Espagne, en Afrique du Sud, en Allemagne et au Royaume-Uni. D’autres pays, comme la Chine et les États-Unis, sont intéressés à faire partie du mouvement mondial ProVeg et suivront bientôt. Nous travaillons intensivement à l’internationalisation.

Dans cinq ans, nous voulons que ProVeg soit représenté dans tous les pays stratégiquement les plus importants du monde. Outre les pays ProVeg actuels, la Chine, les États-Unis et le Brésil en font également partie. Nous voulons également élargir nos réseaux intersectoriels et collaborer avec les décideurs des organismes et institutions mondiaux. ProVeg encouragera le développement de produits sans animaux, en particulier dans le secteur des entreprises, et offrira aux fabricants de nouvelles possibilités de produire aujourd’hui les aliments de l’avenir. Nous constatons déjà que de plus en plus d’entreprises se tournent vers les produits à base de plantes et qu’un nombre croissant de personnes se tournent aussi vers les produits à base de plantes. L’étude de la viande cultivée se développe tout aussi rapidement. ProVeg participera activement à son développement futur.

Article et traduction par Hélène Modrzejewski pour l’association Vegan France Interpro.

Sources : Vegeconomist 1 / Vegeconomist 2

Vous aimerez aussi

Tapez ce que vous recherchez et appuyez sur la touche Entrée