Top 10 des associations véganes qui changent le monde

Il arrive de se sentir tristement impuissant face à l’immensité de la souffrance animale. Pourtant, il existe des associations qui œuvrent chaque jour pour le bien-être de tous les êtres sensibles. Parce que leur travail mérite de gagner en visibilité, découvrons dès maintenant 10 extraordinaires organismes associatifs qui changent le monde à petits pas…

1 – L214 Éthique & Animaux, ou l’art de faire émerger la question animale dans le débat politique

Fondée en 2008 par des militants soucieux du bien-être animal, l’association L214 est depuis quelques années sur le devant de la scène médiatique. Pour cause, cet organisme à but non-lucratif n’hésite pas à mener un large panel d’actions pertinentes en faveur des animaux.

L214 ne s’en cache pas, son objectif est avant tout d’amener la question du spécisme dans le débat public. Pour cela, elle tient à montrer aux consommateurs la cruelle et indicible réalité des élevages industriels comme l’impact négatif de la consommation de produits carnés.

Il faut d’ailleurs le savoir, son nom n’a rien d’un hasard : L214 évoque un article visiblement oublié du code rural qui désigne l’animal comme un être sensible devant être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs de son espèce.

 

2 – 269 – Libération Animale, le choix de l’action directe et de la désobéissance civile

269 Libération Animale est une association ouvertement antispéciste. Parce qu’elle estime qu’il existe une différence majeure entre ce qui est légal, et ce qui est moral, l’organisme prône l’action directe et la désobéissance civile, des armes politiques connues à travers l’histoire.

En parallèle, elle gère un sanctuaire où vivent différents animaux dits d’élevage rescapés des abattoirs. Ce lieu presque unique en France protège les droits les plus élémentaires de chaque être sensible. Il semble démontrer que l’utopie peut parfois devenir réalité.

Ici encore, 269 n’est pas un terme choisi au hasard. Celui-ci fait référence au numéro porté par un premier veau sauvé de l’abattoir en Israël. Cependant, l’association, autrefois liée à l’organisme israélien 269 Life, a désormais pris son indépendance.

 

3 – L’Association végétarienne de France, la promotion de l’alimentation végétale à grande échelle

Surnommée AVF, l’Association végétarienne de France tient à promouvoir l’alimentation végétale d’un point de vue aussi individuel que collectif. Ainsi, elle met en place divers moyens d’information concernant le véganisme auprès du grand public.

Documents pédagogiques, revues, débats publics, conférences, interventions médiatiques, les militants de l’AVF sont sur tous les fronts. Afin de faire concrètement évoluer les choses, l’association accompagne également les entreprises qui le souhaitent.

Au travers de dispositifs concrets, elle encourage les producteurs comme les distributeurs à se tourner vers des produits plus éthiques et plus écologiques. Sur la scène politique, elle n’hésite pas également à faire entendre ses revendications.

 

4 – Vegan Impact, l’envie d’interpeller pour amener au débat et à la réflexion

Vegan Impact est une association qui lutte contre l’exploitation animale sous toutes ses formes. Elle dénonce notamment le traitement inacceptable des animaux dans de nombreuses industries comme les filières de la viande, du lait, des œufs, du textile, ou encore du divertissement.

L’objectif de Vegan Impact est d’interpeller afin de susciter le débat et la remise en question individuelle comme collective. L’association n’hésite donc pas à user de la méthode du happening, qui consiste en des mises en scènes de rue volontairement déconcertantes.

En parallèle, l’organisme associatif intervient auprès de divers établissements scolaires, universitaires ou professionnels. Elle anime également des conférences au sein de meetings. Ce, toujours dans l’objectif d’informer le grand public des réalités que l’on cache.

 

5 – La Fédération Végane, des sources documentaires fiables autour de la nutrition végétale

Vous cherchez des données scientifiques fiables concernant la possibilité d’un régime alimentaire végétalien à tous les âges de la vie ? Vous souhaitez en savoir plus sur le mouvement végane et ses raisons d’être ? La Fédération Végane répondra certainement à toutes vos questions !

Cette association à la fois éthique et éducative a la particularité de traiter toutes les questions relatives aux véganismes au travers d’une large compilation documentaire. Elle tient à ouvrir le dialogue de manière paisible afin de dénouer les préjugés autour du véganisme.

La Fédération Végane est notamment à l’origine de la célèbre page Facebook « Vive la B12 » : une mine d’or d’informations concernant cette vitamine indispensable à la santé humaine que l’on ne peut trouver dans les aliments végétaux, souvent source de nombreux débats.

 

6 – PETA, un célèbre organisme international qui combat l’exploitation animale

Que vous soyez ou non adepte de la protection animale, ce nom vous dit forcément quelque chose : PETA est l’acronyme de People for the Ethical Treatment of Animals. Avec plus de 3 millions d’adhérents, il s’agit de l’une des plus grandes associations en faveur des droits des animaux.

Au travers de campagnes publicitaires, souvent soutenues par des personnalités publiques, PETA tend à sensibiliser les spectateurs à l’urgence de la question animale. L’association s’engage notamment contre toutes les industries qui exploitent les animaux.

Alimentation, expérimentations, loisirs, habillement… elle traque les nombreux secteurs qui ferment allègrement les yeux sur la souffrance animale. Sans jamais user de violences physiques, PETA mène diverses actions de protestation et interpellent les représentants politiques.

 

7 – Million Dollar Vegan, la distribution de repas véganes en faveur des plus démunis

Active dans près de 10 pays différents, l’association internationale Million Dollar Vegan n’a qu’un seul but : celui de promouvoir l’alimentation végétale, au travers d’arguments éthiques, écologiques et sanitaires, auprès du plus grand nombre, et surtout des leaders politiques.

Pour cela, cet organisme à but non-lucratif entreprend de nombreuses actions. Parmi elles, on compte la distribution de repas végétaliens aux personnes défavorisées du monde entier. Son objectif : avoir offert 1 million de repas d’ici 2022.

Million Dollar Vegan est par ailleurs connu pour interpeller les figures publiques. Elle a par exemple lancé un insolite défi au pape François en 2019 : celui de s’engager à une alimentation strictement végane durant les 40 jours de carême chrétien.

 

8 – L’ONAV, un conseil scientifique consacrée aux pratiques alimentaires végétaliennes

L’Observatoire National de l’Alimentation Végétale (ONAV) est une association indépendante qui a la particularité de bénéficier d’un conseil scientifique. Fondée en juillet 2020, elle résume le cœur de ses missions en 4 mots clés : étudier, promouvoir, coordonner et informer.

En effet, l’ONAV analyse les évolutions des pratiques alimentaires et de la recherche scientifique autour de l’alimentation végétale. Par ailleurs, elle met en avant les bienfaits du véganisme auprès du grand public, et y sensibilise aussi les professionnels de santé.

Conférences, événements, documentation en ligne, campagnes d’informations, prises de position officielles autour des aspects nutritionnels du véganisme, conseils pour aider à la prise en charge des patients véganes… les outils de cet organisme à but non-lucratif sont divers et variés.

 

9 – Code Animal, la lutte contre la souffrance des animaux en captivité

Code Animal est une association qui a pour conviction que tout être sensible mérite le respect. Elle estime que l’animal est un individu doué de perception capable d’expérimenter le monde, et dont la détention et l’exploitation posent de réelles questions morales et philosophiques.

Cet organisme a fait le choix de concentrer le cœur de son travail à la problématique de la captivité, que ce soit au travers des cirques, des zoos ou des delphiniums. Il tient tout particulièrement à mettre définitivement fin à la détention d’animaux sauvages.

Code Animal agit notamment au travers d’enquêtes et de sauvetages. L’association tend également à sensibiliser le grand public au travers de conférences, de débats, et de sources documentaires. Elle n’hésite pas non plus à interpeller les responsables politiques.

 

10 – One Voice, la voix de ceux qui n’en ont pas

One Voice n’a pas choisi son appellation au hasard. Cet organisme associatif souhaite porter une seule et unique voix pour tous les êtres vivants. Elle tient à se positionner aux côtés des plus faibles en défendant un principe de non-violence et une éthique animale et planétaire.

Pour cette association phare, il existe un lien indéniable entre la violence exercée sur les animaux et sur les humains, et celle-ci doit être combattue dans son ensemble. Ainsi, One Voice revendique le statut de « personne » à tout être doué de sensibilité, indépendamment de son espèce.

En collaboration avec des ONG internationales, des refuges et des sanctuaires, elle mène diverses actions contre l’exploitation animale. En s’appuyant sur des enquêtes et des rapports d’experts, One Voice développe notamment de poignantes campagnes de sensibilisation.